BiblioMonde

Alcide d' Orbigny

Paléontologue et naturaliste français (1802-1857)

Né en 1802, à Couëron, près de Nantes (France), dans une famille de médecins intéressés par les sciences naturelles, Alcide Dessalines d'Orbigny a très jeune publié un mémoire sur un nouveau type de mollusques gasteropode. En vertu de ses mérites scientifiques, en 1825, le Musées d'histoire naturelle de Paris le charge de compléter le travail réalisé par Alexandre de Humboldt pour l'Amérique équatoriale. Alcides d'Orbigny s'embarque en 1826 sur La Meuse, fait escale à Tenerife, Rio de Janeiro et Montevideo, et arrive à Buenos Aires en janvier de 1827. Jusqu'en 1834, il parcourt de vastes régions du continent, en explorant une partie du Brésil, l'Uruguay, le Pérou, le Chili, la Bolivie, le Paraguay et l'Argentine. À la suite de ce voyage, il publie entre 1834 et 1847 son œuvre monumentale en neuf volumes Voyage dans l'Amerique Méridionale que l'on peut comparer à celle de Humboldt sur l'Amérique équatoriale.


De retour en France, Alcide d'Orbigny a plus écrit plusieurs ouvrages de synthèses sur Les oiseaux l'Europe, La Paléontologie française (en 14 volumes publiés de 1840 à 1854), L'homme américain... Il s'est spécialisé dans l'étude de petits fossiles marins, et du pollen trouvé dans les roches sédimentaires. Il est ainsi considéré comme le fondateur de la micropaléontologie. Alcide d'Orbigny est mort en 1857 à Saint-Remy, en pleine gloire. Il était membre d'honneur de la Société française géographique, et membre de nombreuses académies scientifiques l'Europe et de l'Amérique.


- Voyage dans l'Amérique méridionale : Argentine
- Voyage dans l'Amérique méridionale : Pampas - Patagonie

 
© BiblioMonde.com