BiblioMonde

Pierre Loti

Écrivain français (1850-1923).

Julien Viaud de son vrai nom fut officier de marine, grand voyageur et surtout romancier. Son œuvre, souvent autobiographique, nous conduit en Turquie (Aziyadé), au Sénégal (Le roman d'un spahi) ou au Japon (Madame Chrysanthème) dont le succès fut immense et qui inspira à Puccini, Madame Butterfly. Il a aussi voyagé de l'Égypte à Tahiti en passant par l'Inde… Le cadre de ses romans n'a pas toujours été aussi exotique, avec Pêcheurs d'Islande il décrit la vie des pêcheurs bretons, Ramuntcho se situe au Pays Basque où il termine sa vie. Il devient riche, célèbre. À 42 ans, il est élu à l'Académie française contre Émile Zola. Il est mort à Hendaye. Après ses funérailles nationales en 1923, Loti est enterré selon ses indications dans le jardin des Aïeules, ses tantes, dans l'île d'Oléron, où il jouait petit. En 1925, son fils Samuel publie son journal intime.

« Il naît, sous le nom de Julien Viaud, le 14 janvier 1850, de Nadine Texier et Jean-Théodore Viaud, secrétaire de mairie, dans cette fameuse maison qu'il transformera plus tard. Une famille protestante où dominent les femmes, la mère et les tantes, et dont Julien est le dernier fils. L'ainé, Gustave, objet d'une admiration fascinée de son cadet, meurt en mer, en 1865, la même année que la meilleure amie de Julien, Lucette Duplais. L'année suivante, le père est injustement accusé de malversations et perd sa situation. Dès l'âge de seize ans, le jeune Julien sait qu'il va devoir bientôt assurer le salut matériel de sa famille. Reçu à l'Ecole navale à Paris, il prend la mer en 1870, comme aspirant de première classe, suivant l'exemple de son cher Gustave.

Dès lors, il ne cessera plus de sillonner le monde en bateau, avec de longs repos à son port d'attache familial de Rochefort, qu'il embellit de collections d'objets achetés ou volés. En 1872 il est à Tahiti où on lui a dit, à tort, que son frère avait eu deux enfants d'une indigène. Lui-même tombe amoureux de quelques jolies Polynésiennes et reçoit de la reine Pomaré le surnom de Loti (nom d'une fleur tropicale), qu'il donnera par la suite à un de ses personnages avant d'en faire son propre pseudonyme d'écrivain, l'officier Julien Viaud étant, sinon interdit d'écrire, tenu à une réserve peu compatible avec son tempérament exalté.

Car Julien Viaud est un drôle de citoyen, depuis l'adolescence, l'âge où il commence à tenir son journal intime. Il est pour lui-même son principal centre d'intérêt et il ne s'aime pas. Il est de très petite taille, porte des talons hauts, parfois montés sur des ressorts, qui lui donnent une démarche de criquet. » (extrait d'un article de Michel Braudeau, Le Monde, 28 juillet 2002)


Dans BiblioMonde

Istanbul. Le regard de Pierre Loti : Une soixantaine de photographies de Pierre Loti et des extraits inédits de son journal

Pierre Loti, le pèlerin de la planète  : une biographie de l'auteur

Pierre Loti, l’écrivain et son double : une autre biographie, plus romanesque

La Maison de Pierre Loti à Rochefort : un petit guide pour la visiter

Lectures de Loti suivi de Les escales du temps

Pierre Loti photographe

Pierre Loti dessinateur


Sur la Toile

Un site sur Loti : son univers, son œuvre, sa maison de Rochefort… et l’association. Une brève évocation, peu de textes, mais des illustrations biens choisies.

Une brève biographie sous forme de chronologie.

Pierre Loti et la Turquie

Souvenirs de Pierre Loti à l’île d’Oléron (fr.) : une page sur le site de l’office du tourisme.

L’association pour la maison de Pierre Loti

Le cent-cinquantenaire de la naissance de pierre Loti

Une page sur Pierre Loti sur Tahitiweb.

Son discours de réception à l’Académie française


- Au Maroc
- Constantinople fin de siècle
- Mariage de Loti (Le)
- Aziyadé - Fantôme d'Orient
- Roman d'un spahi (Le)
- Trois Dames de la Kasbah (Les)
- Fleurs d'ennui, Pasquala Ivanovitch, Suleïma, Voyage au Monténégro
- Mon frère Yves
- Pêcheur d'Islande
- Madame Chrysanthème
- Roman d’un enfant - Prime jeunesse
- Livre de la pitié et de la mort
- Le Désert
- Ramuntcho
- Derniers jours de Pékin (Les)
- L'Inde sans les Anglais
- Vers Ispahan
- Les Désenchantées
- Soldats bleus
- Angkor
- L'île de Pâques - Journal d'un aspirant de La Flore
- Fès
- Japoneries d'automne
- Trois journées de guerre en Annam
- Le Rajasthan
- En Pays charentais
- Le Pays basque
- Les Méditerranées de Pierre Loti
- Jérusalem
- Voyages en Inde

 
© BiblioMonde.com