BiblioMonde

Robert Solé

Journaliste, romancier et historien spécialiste de l'Égypte

Né au Caire, en 1946, dans une famille chrétienne d’origine syrienne, Robert Solé a fait ses études au Lycée franco-égyptien d’Héliopolis puis au Collège des Pères jésuites du Caire. Il est arrivé en France en 1964, à l'âge de 18 ans et suit le cursus de l'École supérieure de journalisme de Lille.

De 1967 à 1969, Robert Solé est rédacteur au quotidien Nord-Éclair, à Roubaix. En 1969, il entre au journal Le Monde, à Paris. Il est d'abord rédacteur à la rubrique religieuse, puis correspondant à Rome (1974-1980), correspondant à Washington (1980-1983), chef du service Société (1983-1989), rédacteur en chef (1989-1992) et directeur adjoint de la rédaction (1992-1998). De 1998 à 2006, médiateur du journal Le Monde. Il a publié ensuite un billet quotidien dans le même journal jusqu'en 2011.

En parallèle à sa carrière de journaliste, il est l'auteur d'une fresque romanesque commencée avec Le Tarbouche (prix Méditerranée 1992), Le Sémaphore d’Alexandrie (1994), La Mamelouka (1996), Mazag (2000) et Une soirée au Caire (2010). Il a écrit aussi divers essais ou récits historiques : Les Nouveaux chrétiens (1975), Le Défi terroriste (1979), L’Égypte, passion française (1997), Les Savants de Bonaparte (1998), Dictionnaire amoureux de l’Égypte (Plon, 2001), Le grand voyage de l’Obélisque (2004), Bonaparte à la conquête de l’Egypte (2006), Le pharaon renversé (Les Arènes, 2011) et La vie éternelle de Ramsès II (Seuil, 2011). Il est également le co-auteur de plusieurs ouvrages : La Pierre de Rosette (avec Dominique Valbelle, Seuil, 2001), Alexandrie l’Égyptienne (avec Carlos Freire, Stock, 1998), Voyages en Egypte (avec Marc Walter, Chêne, 2003), Fous d’Égypte (avec Jean-Pierre Corteggiani, Jean-Yves Empereur et Florence Quentin, Bayard, 2005), L’Égypte d’hier en couleurs (avec Max Karkégi, Chêne, 2009).…


Sur la Toile

Le site de l'auteur


- Alexandrie, l'Égyptienne
- Dictionnaire amoureux de l'Égypte

 
© BiblioMonde.com