BiblioMonde

Guides Bleus

Longtemps le Guide Bleu a été le fleuron du département Hachette Guide de voyages. Il avait tout de la bible de voyage d'un lectorat cultivé qui laissait le guide Michelin à un public plus populaire. L'ancêtre des guides de voyages français n'a suivit qu'avec retard l'évolution du tourisme et des mentalités. Sur les 70 pays jadis décrit, il n'en propose plus qu'une vingtaine, complètement métamorphosés. Le Guide Bleu est devenu plus pratique (il propose des adresses), plus facile à lire (fini le papier bible et le texte serré) et agrémenté de photos. Il reste une référence en matière de civilisation, d'art et d'histoire (l'approche unique des guides d'autrefois), mais ne néglige plus les paysages, l'art de vivre, la population… On y retrouve toujours les signatures prestigieuses et la rigueur d'antan, mais avec un ton plus direct, plus subjectif.

Le premier, La Suisse date de 1841, il est dû à Adolphe Joanne qui cèdera plus tard ses guides à Louis Hachette (en 1855). Pendant des décennies, les Guides bleus seront la référence francophone en matière de tourisme culturel. Les premières transformations datent de 1973 dans le sens d'une meilleure lisibilité et d'une ouverture aux notations humaines, mais la description des monuments, des sites et des musées restent la base des Guide Bleus.

Actuellement, la refonte totale de la collection ne concerne encore qu'un nombre de titre limité. Dans leur nouvelle mouture (bleu et blanc) ils sont découpés en six parties : Découvrir pour une introduction du pays; Partir pour les conseils pratiques d'avant départ ; Séjourner pour se familiariser avec les règles de vie sur place; Comprendre avec les présentations historiques, culturelles, politiques... ; Visiter pour une découverte en détail; et En savoir plus composé d'un lexique facile d'accès, d'une bibliographie et d'un index complet.


- Hachette-Tourisme


- Maroc
- Norvège

 
© BiblioMonde.com