BiblioMonde

Guides du Routard

Chez Hachette, le Routard est devenu la vraie référence en matière de voyage, éclipsant le vénérable Guide Bleu dont il prend totalement le contre-pied. Le Routard était, à l'origine (en 1973), un guide destiné aux globe-trotters à budget serré.

Avec les années, il a changé de look et de méprise plus les établissements chics, pourvu qu'ils aient un cachet particulier. Le discours reste décontracté et empreint d'une certain étique (fraternité, respect des autres, écologie…) qui lui est propre et une touche d'autodérision qui manque aux guide traduits de l'anglo-saxon.

Les dernières éditions cèdent à la mode en proposant des photos, mais sur certains titres la réactualisation des adresses laissent peu à désirer, d'autant que la partie gîte et couvert prend une place de plus en plus importante. Un guide à emporter en complément d'un bon vieux Guide Bleu.

La célèbre collection, aujourd'hui déclinée en cinq langues vend quelques deux millions d'exemplaires par an.

Le site internet des informations sur la collection, sur les destinations, mais aussi des billets d'avion en promo (faut bien payer le site).

« Né de la mouvance «  soixante-huitarde  » qui engendra Libération et Nouvelles Frontières, le Routard trouve ses racines dans la littérature beatnik (Kerouac) et la vague musicale et culturelle qui en découla (du flower power de San Francisco au  road movie ambiance Easy Rider). » (présentation de l'éditeur). Le premier Routard a été écrit en 1973 par Philippe Gloaguen de retour d'un voyage aux Indes par la route. Publié d'abord par un petit éditeur, la collection est édité depuis 1975 par Hachette-Tourisme dont elle a fait la fortune. Pierre Josse, grand voyageur aux idées tiers-mondiste, est venu se joindre au fondateur comme rédacteur en chef. L'équipe s'est ensuite etoffée et les titres se sont multipliés jusqu'aux départements français et aux guides thématiques. Fort de son succès, le Routard a lancé en 1999, une collection de fictions : les Polars du Routard.


« Signe de reconnaissance, même si les temps et son contenu ont changé, Le Routard reste Le Routard. Une charte de bonne conduite, un papier qui jaunit, une typographie très serrée, pas de photos et une organisation des informations qui semble immuable (...). Il arrive parfois que le visiteur bute sur une porte fermée pourtant dûment signalée comme incontournable. Il n'est pas le seul guide à envoyer à de mauvaises adresses, mais, à lui, on lui pardonne moins. Les adeptes du Routard sont devenus plus exigeant. » (Le Monde, 19 septembre 2002)


- Hachette-Tourisme


- Autriche
- Chili
- Chili et île de Pâques
- Croate : le guide de conversation du Routard
- Croatie
- Croatie
- Grec, le guide de conversation routard
- Islande
- Islande
- Maroc
- Marrakech
- Norvège, Danemark, Suède
- Portugal
- Turquie

 
© BiblioMonde.com