BiblioMonde

Hommes & Migrations

La première des revues françaises traitant des questions d'immigration

« En 1947, Jacques Ghys, un père blanc de retour de Tunisie, fonde une association d'entraide et de secours aux Nord-Africains - comme on disait alors - résidant en France. L'Amana (Assistance morale et aide aux Nord-Africains) est essentiellement destinée à l'alphabétisation des travailleurs algériens qui commencent à affluer en France. (…) En 1950 sont créées les Études sociales nord-africaines (Esna), destinées à promouvoir la connaissance du Maghreb et qui éditent deux publications parallèles et complémentaires. D'une part, l'hebdomadaire Documents nord-africains reprend des articles informatifs parus dans la presse française et internationale. D'autre part, les Cahiers nord-africains, à périodicité plus irrégulière. »

La « diversification des origines des migrants incite les Esna à s'intéresser à ces nouveaux venus. De "spécialistes du Maghreb", les deux revues deviennent ainsi "spécialistes des phénomènes migratoires" d'où qu'ils viennent. (…)En 1965, les deux publications sont donc rebaptisées Hommes & Migrations Documents (bimensuel) et Hommes & Migrations Études (trimestriel). Ces deux nouveaux titres fonctionnent sur le même principe de "division des tâches" que les précédents : les Documents publient des articles déjà parus, tandis que les Études publient des études monographiques inédites sous forme de dossiers.

« En 1987, Hommes & Migrations abandonne officiellement sa vocation compilatrice et laisse tomber le mot "Document" qui dans son titre symbolisait cette vocation. La même année, la revue mensuelle se dote d'un comité de rédaction constitué de bons spécialistes de tous horizons, aussi bien professionnels que nationaux ou politiques, et rapidement elle n'édite plus que des articles inédits.

En juin 1991, le père Jacques Ghys décède, à l'âge de soixante dix-sept ans, après cinquante années d'action sociale au service des migrants. La revue continue alors sa longue histoire sans son fondateur mais en respectant l'idéal d'indépendance, de pluralisme et de pondération qui l'a toujours habité.

En effet, la revue Hommes & Migrations, devenue bimestrielle en 1997, garde de son histoire et des enseignements de Jacques Ghys un goût prononcé pour la pluralité des opinions, pour l'absence revendiquée de "ligne politique" et pour le débat contradictoire. Elle conserve également une volonté délibérée de mélanger les genres et les regards : s'y expriment aussi bien des universitaires que des praticiens de terrain, des militants associatifs et des droits de l'homme que des représentants des pouvoirs publics, des journalistes que des travailleurs sociaux ou des enseignants. » (quelques extrait du long historique de la revue par Philippe Dewitte son rédacteur en chef)


Coordonnées : GIP Adri - 4, rue René Villermé, 75011 Paris - tél : 01 40 09 69 19 - fax : 01 43 48 25 17 - mél : info@adri.fr


- Adri


- Marocains de France et d'Europe
- Portugais de France

 
© BiblioMonde.com