BiblioMonde

  Afrique du Sud
Le tourisme


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays

-Nom du pays-toponymie
-Le territoire
-Les frontières
-Les îles
-Données démographiques
-Une mosaïque de peuples
-Les langues
-Chronologie
-Villes et régions
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les médias
-La littérature
-Les beaux-arts
-La musique
-Le tourisme
-La francophonie locale
-Données écologiques

L’abolition de l’apartheid et la fin des sanctions internationales frappant le pays ont donné un coup de fouet au tourisme sud-africain. L’Afrique du Sud accueille aujourd’hui quelque cinq millions et demi de touristes par an (dont moins de 100 000 Français).

Parmi les points forts

La découverte de la faune africaine, bien mieux protégée que partout, ailleurs en Afrique.

Il existe en Afrique du Sud 212 réserves et parcs animaliers, 17 d'entre eux étant des parcs nationaux de première importance, dont le parc national Kruger l’une des plus grande (deux millions d'hectares) et des plus anciennes (1898) réserve naturelle d’Afrique. Beaucoup de réserves sont privées et ont été créées pour une exploitation commerciale.

Les plus grandes réserves sont situées au Nord, mais la région du Cap peut, de son côté, proposer ses jardins botaniques, ses plages aux pingouins, son île aux phoques (en réalité des otaries), le passage des baleines, les requins au milieu desquels on peut plonger (protégé par une cage)…


Le tourisme balnéaire en sachant que la côte atlantique est très froide et que le littoral du Natal peut être dangereux. Seule la côte proche du Mozambique, sur l’océan indien, peut être vraiment conseillée. Au sud de Durban, la Wild coast pour les amateurs de côtes sauvage…

Les sites célèbres comme la ville du Cap, la montagne de la Table, la route des vins, les mines de Kimberley et de Cullinan.

Le tourisme ferroviaire avec le Train Bleu (train de luxe), le Rovos Rail (un train à vapeur), le Daimond Express ou le Transkaroo Express (pour traverser le pays de nuit)…

Le luxe tapageur. Si vous venait découvrir un pays, vous n’irait sans doute pas à Sun city, un complexe totalement artificiel avec ses hôtels, son faux lac et sa base de loisir construit en 1992 par le groupe Sun international très hypocritement dans ce qui était un bantoustan (le régime puritain de Pretoria interdisait les casinos, les cinémas pornos et autres « lieux débauche » sur le territoire de la RSA).


Pour en savoir plus :

La liste des offices de tourismes locaux, adresses et sites.

Cap occidental : Tourism information centrte : Pinnacle Building corner Burg & Castle Streets Cape Town - tél : +27-(0)21-426 5639/47 - fax : +27-(0)21-426 5640 – mél : info@capetourism.org – Le site internet

La ville du Cap : office du tourisme

La ville du cap : reportage (fr.)

Les musées du Cap

Les manifestations culturelles

La réserve de Rondevlei

Cap du Nord : Northern Cape Tourism Authority, Private Bag X5017, Kimberley 8300 - tél : +27 (053) 8322657 - fax : +27 (053) 8312937 - mél : tourism@northerncape.org.za – Le site internet

La ville de Kimberley


Cap oriental : Tourism House, Phalo Ave, PO Box 186, Bisho, 5605
Tel : (040) 635 2115 Fax : (040)636 4019 – Le site internet


Province du Nord : Northern Province Tourism Information offices : PO Box 2814, 0700 Pietersburg, - tél : +27 (15) 288 0099 – mél : enquiries@tourismboard.org.za – le site internet


Mpumalanga : tel : +27-13-759-5300 - fax :+27-13-759-5441 – mél : mtanlpsa@cis.co.za – Le site internet

Les parcs du Mpumalanga


Nord-Ouest : North-West parks and tourist board - tél : + 27 (0)18 386-1225 – mél : nwptb@iafrica.com – le site internet

Les parcs du Nord-Ouest


Kwazoulou-Natal : mél : info@tourism-kzn.org – Le site internet

La ville de Durban : office du tourisme

Les Parcs du Kwazoulou-Natal


L’État-libre : Le site de l’éco-tourisme dans l’État-libre (un village Basotho, le Parc national Qwa qwa…) mél : basotho@dorea.co.za – Le site internet

Le Gauteng : Le site internet

La ville de Prétoria (Tshwane)
des renseignements pratiques (plus que touristiques) et un plan de la ville à zoomer pour trouver une rue.



Parc Kruger : Des conseils pour visiter le Parc Kruger (fr.) : sur étendues-sauvage.com



Bibliographie

Le Grand livre de l'Afrique du Sud : Une première approche à la fois touristique et culturelle

Afrique du Sud (Petit Futé)

Guide de l'Afrique du Sud, du Botswana et de la Namibie

Afrique du Sud (guide Néos)

Le parc Qwq-Qwa (à l'est du Lesotho)


Les plus beaux clichés de Cyril Sales sur l’Afrique du Sud : paysages, animaux, populations (photos-voyages)


Sur le site de David Claes de belles photo du cap de Bonne espérance.


Une belle galerie de photos sur tous les pays d'Afrique Australe.

L'album de photo de Marc Thiébaut

La côte atlantique

Un portail touristique (site commercial)

Le portail des musées sud-africains (angl.)

Le monde des boîtes de nuit

Un très bel album de photos animalières du photographe Nigel Dennis

L'administration des parcs sud-africains (SANP)

Des webcams dans les parcs nationaux sud-africains (site difficile à utiliser)




Une liste des hôtels et auberges de jeunesses


Sun City ou le tourisme à l’américaine

Le Train bleu (train de luxe)

Guerrier zoulou

Ecotourisme : bilan mitigé (fr.) par Eddie Koch, directeur de l’ONG Mafisa Research and Planning et journaliste indépendant spécialisé dans le tourisme et la conservation. (Le Courrier de l'Unesco, juillet 2001). Une récente étude, en Afrique du Sud, montre que l’écotourisme s’avère plutôt décevant pour les populations locales. À moins que, comme dans le nord du parc Kruger, celles-ci jouissent de droits clairement établis sur la terre et ses ressources.

Village ndebélé

 
© BiblioMonde.com