BiblioMonde

  Arménie
Mémoire du génocide


-Turquie
-Haut Karabakh

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-Étudier le pays
-S'informer sur le pays
-Apprendre la langue
-Aider le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Le conflit territorial
-Les frontières
-La population
-La question des minorités
-Les langues
-Données historiques
-Religions
-Les minorités religeuses
-Le type d'État
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les relations extérieures
-Les Français originaires de ce pays
-La diaspora
-Données culturelles
-Mémoire du génocide

Le massacre des Arméniens de l'Empire ottoman a débuté début 1915 avec l'élimination, par petits groupes des soldats arméniens incorporés dans l'armée ottomane (150 000). La Turquie est en guerre contre la Russie depuis novembre 1914. La présence de 120 000 soldats arméniens dans les armée du tsar, les fait désigner comme « ennemis de l'intérieur ». Le 24 avril 1915, une rafle de 2000 notables d'Istanbul (intellectuels, députés, médecins...) marque symboliquement le début de ce que l'on nommera plus tard le « génocide arménien ». Tous parfaitement intégrés dans la société ottomane, ils sont arrêtés, déportés et assassinés sur le seul critère de leur appartenance à la communauté arménienne. Tout au long de l'année 1915, dans diverses régions, près du front russe, mais aussi en Cilicie, des centaines de milliers d'Arméniens sont déportés dans des conditions atroces vers l'Est du pays. Début 1916, les survivants sont parqués dans des camps de concentrations, qui vont vite devenir des camps d'exterminations, dans la région de Deir-es-Zor, dans le désert syrien. Certains parviendront à se réfugier dans ce qui deviendra la république d'Arménie, beaucoup y mourront de faim dans un pays ravagé par la guerre... Au total, ce sont 1,5 millions d'Arméniens qui disparaissent en quelques mois, soit environs la moitié de ceux qui vivaient dans l'Empire ottoman. La non reconnaissance de ce génocide par l'État turc, héritier de l'Empire ottoman, est le principal sujet d'opposition entre Ankara et Erevan (et la diaspora arménienne). Ce qui fait de cette tragédie, vieille de près d'un siècle un sujet d'une actualité brûlante.

Bibliographie

Témoignages d’époque sur les prémices du génocide (1894-1896)

La Politique du Sultan un Français décrit, à partir des témoignages qu'il a recueillis, les massacres dont sont victimes les Arméniens de Constantinople entre 1894 et 1896

Les Massacres de Diarbékir : Correspondance diplomatique du vice-consul de France, 1894-1896

Témoignages de témoins ou de victimes du génocide de 1915-1916

Le massacre des Arméniens : le témoignage d’un témoin anglais (rapport écrit à la demande du gouvernement britannique)

voir aussi : Livre Bleu du gouvernement britannique
concernant le traitement des Arméniens dans l'Empire ottoman (1915-1916)

La province de la mort : Archives américaines concernant le génocide des Arméniens (1915)

Le Golgotha de l'Arménie mineure : le témoignage d’un rescapé du génocide, écrit par son fils

Le Golgotha arménien, Berlin-Deir es-Zor (avril 1916-janvier 1919)

Les chrétiens aux bêtes : le témoignage d’un témoin des massacres des chrétiens, arméniens, syriens catholiques et jacobites, chaldéens, nestoriens et protestants dans la région de Mardin 1915-1916

Jours de cendres à Istanbul : la veuve d’une victime de la rafle du 24 avril 1915 à Istanbul témoigne

Le cantique des larmes recueil de paroles de rescapés du génocide


Analyse d’historiens

Le Génocide des Arméniens – une somme, véritable compilation des connaissance sur le génocide : l'histoire, mais aussi la « géographie » exhaustive du génocide, région par région. Cette étude rigoureuse et complète permet de comprendre la genèse de ces crimes de masse

1915, le génocide des Arméniens : un ouvrage de synthèse sur l’histoire du génocide de sa négation par les autorités turques

100 réponses sur le génocide des Arméniens : ouvrage pédagogique


La poursuite des coupables

La Dette de sang : le témoignage d’Arménien qui a traqué les responsables du génocide

Opération Némésis : le récit d’un historien


Le témoignage d’enfants de victimes ou de rescapés du génocide de 1915-1916

Mémoire de ma mémoire

Ouvrez-moi seulement les chemins d'Arménie : Un génocide aux déserts de l'inconscient


Deir-es-Zor : Sur les traces du génocide arménien de 1915 (recueil de photographies)


Deuil, mémoire et transmission de cette mémoire

L’intraduisible - Deuil, mémoire, transmission

Vient de paraître

Le fruit de nombreuses années de recherche de l'historien Raymond Kévorkian

Un document photographique de l'époque

Sur la Toile

Imprescriptible (fr.) : une base documentaire sur le génocide arménien

Petite encyclopédie du génocide arménien : le blog de Denis Donikian


Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] - BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux (France) - Boite vocale : 0 870 72 33 46 - mél : contact@collectifvan.org

Le Comité de défense de la cause arménienne (CDCA)


Inhomage (angl.) : site commémorant le génocide de 1915

Institut Zoryan (angl.) : un centre de recherche indépendant sur le génocide, la diaspora, et l'Arménie.


L'Institut du génocide à Erevan (angl.)


 
© BiblioMonde.com