BiblioMonde

  Arménie
La question des minorités


-Turquie
-Haut Karabakh

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-Étudier le pays
-S'informer sur le pays
-Apprendre la langue
-Aider le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Le conflit territorial
-Les frontières
-La population
-La question des minorités
-Les langues
-Données historiques
-Religions
-Les minorités religeuses
-Le type d'État
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les relations extérieures
-Les Français originaires de ce pays
-La diaspora
-Données culturelles
-Mémoire du génocide

Les minorités représentent 3 % de la population (contre 6,5 % en 1989). L’Arménie était la plus homogène des républiques soviétiques.

On peut citer :

- Les Russes, de moins en moins nombreux, la plupart sont des molokans : une secte chrétienne russe longtemps persécutée par les tsars

- Les Kurdes yézides (ou Yezidis) - Leur identité ethnique avait été officiellement niée par le régime soviétique, mais ils s’identifient depuis le recensement de 1989 comme étant de nationalité yézide. Ils sont environ 40 000.

- Les Assyro-Chaldéens, une minorité chrétienne qui parle l’araméen



- Les Grecs pontiques (un millier)

- Les juifs : une toute petite communauté (quelque 500 personnes)

- Les Azéris qui vivaient en Arménie sont quasiment tous partis avant la fin de 1993.


Les derniers Russes d’Arménie (Par Garik Galstyan, Caucaz.com, avril 2004)

Protection des langues minoritaires en Arménie (Armenews, septembre 2006)

Les Yézidis d’Arménie et de Géorgie par Lucine Brutti-Japharova (Inalco)

 
© BiblioMonde.com