BiblioMonde

  Autriche
Le gouvernement


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Apprendre la langue

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les régions
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Religions
-La fédération
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les médias
-La liberté de presse
-Données culturelles
-La littérature
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-Les régions touristiques
-Données écologiques

Le chancelier est Sebastian Kurz (ÖVP, conservateur). Le très jeune chef de gouvernement a choisi comme vice-chancelier de Heinz-Christian Strache (FPÖ), proche des néonazis dans sa jeunesse. Le FPÖ (extrême-droite) disposera outre pour la première fois de trois ministères régaliens au sein du gouvernement, à savoir la Défense, l'Intérieur et les Affaires étrangères. Mais aussi Santé, Affaires Sociales, Transports, et un secrétaire d’État aux Finances.


Arrivé au pouvoir en décembre 2017, il a succédé à Christian Kern qui dirigeait une grande coalition : Sociaux-démocrates (SPÖ) et conservateurs chrétiens (ÖVP).


Le Chancelier (Bundeskanzler, ou chancelier fédéral), tel est le titre du chef du gouvernement fédéral (Bundesregierung), siège au palais de la Ball-Hauplatz. Il dirige l’action gouvernementale, il est pleinement responsable devant le Conseil national (chambre basse).

Le gouvernement comprend un chancelier, un vice-chancelier (Vizekanzler), des ministres (Minister) et des secrétaires d’État (Staatssekretäre).

Le gouvernement actuel est une coalition ÖVP-FPÖ (droite-extrême droite). Jörg Haider, chef du FPÖ, n’y participe pas directement, mais il exerce une influence déterminante sur le gouvernement par l’intermédiaire de ses proches devenus ministres : l’ancien avocat du FPÖ, Dieter Böhmdorfer à la Justice - sa propre sœur, Ursula Haubner à la Prodection des consomateurs… le FPÖ a six portefeuilles et l'ÖVP, onze, reconduit du gouvernement précédent. Karl-Heinz Grasser (ex-FPÖ, aujourd'hui sans étiquette) reste à l'Économie.



Les chanceliers de la IIe République

Werner Faymann (SPÖ) gouvernement de coalition SPÖ-ÖVP
décembre 2008 - mai 2016

Né en 1960 à Vienne, Werner Faymann a fait sa carrière politique dans sa ville natale depuis la direction des Jeunesses socialistes en 1981, à la direction de l'Office municipal de Vienne pour l'habitat, de logements et la rénovation urbaine (1996) et le ministère des Infrastructures (2007). Il a été reconduit en 2013. Werner Faymann quitte le gouvernement en mai 2016 et la tête du Parti social-démocrate d’Autriche (SPÖ), en crise profonde depuis sa déroute à la présidentielle face à une extrême droite portée par les urnes.


Alfred Gusenbauer (SPÖ) : gouvernement de coalition SPÖ-ÖVP, janvier 2007 - novembre 2008.

Né en 1960 à St. Pölten (Basse-Autriche), Alfred Gusenbauer a fait des études de sciences politiques, de philosophie et de droit à l'université de Vienne. Dans les années 1980, il dirige les Jeunesses socialistes. Il est député depuis 1991 et chef du SPÖ de 2000 à 2008.

Wolfgang Schlüssel (ÖVP) : premier gouvernement ÖVP-FPÖ, février 2000-février 2003, vice-chancelière : Susanne Riess-Passer (FPÖ). Deuxième gouvernement février 2003- janvier 2007.

Né à Vienne en juin 1945, Wolfgang Schlüssel est un catholique pratiquant de tendance libérale. Juriste, il est entré en politique dans les rangs du Parti populaire (ÖVP) dont il est élu député en 1979 et dont il deviendra le chef en 1995. En 1989, il est ministre l’Économie, puis des Affaires étrangères, en 1995, avec le titre de vice-chancelier, dans deux gouvernements de coalition SPÖ-ÖVP. Au vu des résultats électoraux des législatives d’octobre 1999 : affaiblissement de la gauche (SPÖ) et monté de l’extrême droite (FPÖ), Wolfgang Schüssel (ÖVP) a opéré un retournement d’alliance. Son ambition était de prendre la tête du gouvernement quitte à faire une coalition avec un parti extrémiste en pleine ascension au risque de se faire manœuvrer par son habille leader, Jörg Haider. La coalition a éclatée en septembre 2002.

Cette coalition devenue ingérable avait éclaté en septembre 2002, conduisant aux élections du 24 novembre 2002. Après trois mois de crise politique (l'ÖVP cherchant en vain d'autres alliés), cette alliance gouvernementale ÖVP-FPÖ a été reconduite le 28 février 2003. Mais avec un changement notable : désormais l'extrême droite ne sera plus qu'une force d'appoint et non plus un partenaire d'égal à égal avec les conservateurs. Le FPÖ conservera néanmoins sa capacité de faire tomber le gouvernement.

Viktor Klima (SPÖ) : gouvernement SPÖ-ÖVP, janvier 1997-février 2000. Un gouvernement, vice-chancelier : Wolfgang Schüssel (ÖVP).

Franz Vranisky (SPÖ) : gouvernement SPÖ-ÖVP, juin 1986-janvier 1997. Cinq gouvernements successifs, vice-chancelier : Norbert Steger (FPÖ), puis en 1987, Alois Mock (ÖVP), en 1989, Josef Riegler (ÖVP), en 1991, Erhard Busek (ÖVP), enfin en mai 1995, Wolfgang Schüssel (ÖVP).

Fred Sinowatz (SPÖ) : gouvernement SPÖ-FPÖ, mai1983- juin1986. Un gouvernement, vice-chancelier : Norbert Steger (FPÖ).

Bruno Kreisky (SPÖ) : gouvernement SPÖ seul, 1970-1983. Quatre gouvernements successifs, vice-chancelier : Rudolf Häuser (SPÖ), puis en 1979, Hannes Androsch (SPÖ), puis en 1981, Fred Sinowatz (SPÖ).

Joseph Klaus (ÖVP) : gouvernement ÖVP-SPÖ, 1964-1966, puis ÖVP seul 1966-1970. Deux gouvernements successifs, vice-chancelier : Bruno Pitterman (SPÖ), puis en 1966, Fritz Bock (ÖVP).

Alfons Gorbach (ÖVP) : gouvernement ÖVP-SPÖ, 1961-1964. Deux gouvernements successifs, vice-chancelier : Bruno Pitterman (SPÖ).

Julius Raab (ÖVP) : gouvernement ÖVP-SPÖ, 1953-1961. Quatre gouvernements successifs, vice-chancelier : Adolf Qchäf, puis en 1959, Bruno Pitterman (SPÖ).

Leopold Figl (ÖVP) : gouvernement ÖVP-SPÖ-KPÖ, 1945-1947, puis ÖVP-SPÖ, 1947-1953. Trois gouvernements successifs. Vice chancelier : Adolf Schärf (SPÖ).

Sebastian Kurz à la tête d'une collation droite-extrême droite

Werner Faymann (2008-2016)

Le site du Chancelier

Le gouvernement autrichien

Alfred Gusenbauer (SPÖ), chancelier en 2007-2008


Wolfgang Schüssel a dirigé l'Autriche de 2000 à 2006 à la tête d'un gouvernement regroupant les conservateurs (ÖVP) et l'extrême droite (FPÖ). Ce type de coalition, encore inédite en Europe, en 2000, avait valu au gouvernement autrichien une mise en quarantaine qui dura plusieurs mois.

La manifestation du 19 février 2000, Heldenplatz, à Vienne.

Get aut ! par Karolyn, 17 octobre 2001.

 
© BiblioMonde.com