BiblioMonde

  Autriche
Les médias


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Apprendre la langue

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les régions
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Religions
-La fédération
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les médias
-La liberté de presse
-Données culturelles
-La littérature
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-Les régions touristiques
-Données écologiques

La presse quotidienne
Classée approximativement par ordre décroissant d’audience :

Kronenzeitung : le grand quotidien populiste. Il est lu par 40 % de la population (soit la plus forte proportion de lectorat de la presse mondiale). Il a été, à plusieurs reprises, rappelé à l’ordre par Le Conseil de surveillance pour des propos antisémites ou xénophobes. Le Krone s'est toujours montré très indulgent envers Jörg Haider, au moins jusq'à son voyage controversé en Irak en février 2002. Il appartient au groupe Mediaprint, filiale de WAZ (Westdeutsche Allgemeine Zeitung, basé à Essen).

Kurier : quotidien très grand public et conservateur du groupe WAZ.

Täglich Alles : quotidien fondé en 1992, sensible aux problèmes d’environnement, mais a tendance à développer un discours populiste.

Kleine Zeitung : quotidien publié à Graz et Klagenfurt, lié à l’église catholique et proche de l’ÖVP.

Der Standard : (60 000 ex.) quotidien libéral créé en 1988 qui s’intéresse principalement à l’économie et se montre critique à l’égard du gouvernement. Il est associé au quotidien allemand, Süddeutsch Zeitung.

Die Presse : (120 000 ex.) le vénérable quotidien viennois fondé en 1848. Proche de l’ÖVP, il est un des principaux soutiens du grand virage à droite de Wolfgang Schüssel.Spectrum, son supplément hebdomadaire, est un peu plus modéré.

Weiner Zeitung : quotidien porte parole du gouvernement. Rédigé et imprimé par l’Imprimerie nationale.

Salzburger Volkzeitung : quotidien régional publié à Salzbourg et proche de l’ÖVP.

Neue Zeit : quotidien régional publié à Graz, proche des sociaux-démocrates.

Neue Volksblatt : quotidien régional publié à Link, de tendance conservatrice.

Kärntner Tageszeitung : quotidien régional publié à Klagenfurt, proche des sociaux-démocrates.


Magazines

Les magazines allemands (Der Stern, Der Spiegel…) sont également largement diffusés en Autriche. Quelques titres :

News : (280 000 ex.) un hebdo créé récemment par Wolfgang Fellner. Magazine de style américain mélangeant sujets racoleurs et enquêtes sérieuses. Son engagement franchement anti-Haider lui a valu plusieurs centaines de procès avec le FPÖ.Appartient au groupe Gruner und Jard de Hambourg (filiale de Bertelsmann).

Profil : (90 000 ex.) hebdo, le pionnier des magazines d'investigation en Autriche. Fondé en 1970, il avait dévoilé des scandales liés à la gestion socialiste dans les années 1980, ainsi que le passé du président Waldheim dans la Wehrmacht. Il s’adresse à un lectorat plutôt conservateur. Appartient au groupe Mediaprint (WAZ).

Format : (100 000 ex.) hebdomadaire fondé en 1998, il appartient au groupe Gruner und Jard (Bertelsmann).Jeune et moderne.

Trend : (90 000 ex.) : hebdo économique lié à Profil.

Falter : magazine culturel d’opposition. Un des rares titres autrichiens encore indépendant.

Wirtschafts Woche : le principal magazine économique autrichien, lié à son homonyme allemand (une partie du contenu est commun).

Zur Zeit : magazine fondé par Andreas Mölzer, idéologue de choc du FPÖ et proche de Jörg Haider.

Slovenski Vestnik : un journal en langue slovène publié à Klagenfurt.


La Télévision

Sur le réseau hertzien, elle a été le monopole de l’ÖRF (Österreichischer Rundfunk) jusqu'à la loi de juillet 2OO1 : deux chaînes ÖRF1 et ÖRF2. Depuis la création de chaînes privées est possible. L'ÖRT, dite " dépolitisée ", demeure sous le contrôle de la Chancellerie. Elle était autrefois sous la coupe des différents partis politiques qui se partageaient les postes.

Le développement du cable a permis l’apparition de plusieurs chaînes de TV privées (RTL, RTLII, Super RTL, Pro7, Sat.1, Cable 1). Conséquence du très long monopole de l'ORF, câble et satellite touchent quatre foyers sur cinq, en Autriche, l'un des taux d'équipement les plus élevés d'Europe.

En Autriche, la télé 100 %publique a vécu : ce pays était le dernier de l'UE à ne pas posséder de chaînes privées (par Pierre Daum,1er août 2001)


Les principales radios

ÖRF, la radio nationale : 3 chaînes (Ö1 : culturelle, Ö2 : musicale, Ö3 : variété et informations).

ROI (Radio Österreich International) . Diffuse quelques bulletins en français.
Le site

La levée du monopole d’État sur la radiodiffusion n’a été levé qu’en 1997. Depuis plusieurs dizaines de radios nationales et régionales sont apparues.

Antenne Steiermark (une radio de Styrie) : une des plus fortes audiences en Autriche.

Energy Autriche

Antenne Wien

FRO

Radio Oberösterreich

Radio Burgenland

Voir aussi la ficheLiberté de presse

Kronenzeitung : une édition en ligne à l’image du journal…

L'extrême droite devant les caméras : La réalisatrice belge s'est rendue au siège du journal autrichien le plus populaire, Neue Kronen Zeitung, appelé couramment Krone, pour y rencontrer ceux qui le fabriquent. Le résultat est saisissant. Le spectateur assiste médusé à une définition illustrée du populisme le plus redoutable (Carlos Pardo, Le Monde diplomatique, juin 2002)

Kurier

Der Standard : l’intégralité de l’édition papier, disponible dès le matin. Accès aux archives.

Die Presse : journal en ligne de qualité.

Weiner Zeitung : le journal officiel du gouvernement autrichien (all./angl.).

Tiroler Tagszeitug : quotidien du Tyrol.

News

Format

Profil

Trend

Eurocity (mensuel).

Le site de la radio nationale

ROI, radio autrichienne internationale (le site propose une version française)

Une liste des radios autrichiennes avec accès à leurs sites.

 
© BiblioMonde.com