BiblioMonde

  Autriche
Les régions touristiques


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Apprendre la langue

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les régions
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Religions
-La fédération
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les médias
-La liberté de presse
-Données culturelles
-La littérature
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-Les régions touristiques
-Données écologiques

Chaque année l’Autriche est visitée par quelque 6 millions de touristes. Près du quart d’entre-eux sont allemands, les Français, comme les Suisses, représentent chacun à peine 3 % des visiteurs, soit moins que les Italiens, les Espagnols ou les Américains.

Ci-dessous, une collection d'adresses internet. Pour des sites non touristiques : voir cette page.


Voralberg

Une région que le relief rattache plutôt à la Suisse (et qui faillit y être rattachée). À voir pour le Lac de Constance et le massif de l’Arlberg et ses célèbres stations de ski, notamment Sankt Anton où est né le ski alpin.

L'Office du tourisme du Voralberg (all)

Une documentation en français téléchargeable (2,1 Mo) :
Des informations concernant les six destinations de vacances, des conseils pour la pratique du ski, les tarifs des forfaits de ski, des jardins d'enfants des neiges et des écoles de ski, des informations sur la randonnée, les tours guidés, les pistes cyclables, les vacances avec des enfants ou les vacances culinaires...


Le festival de Bregenz (all.-angl.) : un festival de musique de réputation internationale.



Tyrol (Tirol)

La région la plus connue, et aussi la plus visitée. De hautes montagnes (dans le massif de l’Ötzal plus de 250 sommets dépassent 3000 m), des alpages, des glaciers… et un folklore bien particulier.

L'Office du tourisme (page d’accueil en français) : propose réservations d’hôtels, taux d’enneigement de chaque station…accès aux infos (all./angl.).

Le Tyrol-virtuel : quelques mini-vidéos (Quick-time) et panoramiques à actionner soi-même avec la souris : clicker et déplacer (amusant) plan des pistes interactifs...

Innsbruck, la petite Vienne (fr.) par Gilles Pudlowski, Le Point , juin 2000.

Ellmau (fr.) : Un village à la beauté tranquille, avec son plateau ensoleillé, ses fermes de carte postale, ses balcons aux géraniums multicolores, son église baroque à la pointe effilée, sa chapelle surélevée avec son clocher bulbé en tavaillons, son golf, son funiculaire qui grimpe sans s'essouffler au sommet du Hartkaiser (par Gilles Pudlowski, Le Point, octobre 1999) .



Région de Salzbourg (Salzburg)

Un land dominé par Salzbourg et son célèbre festival. Vers l’est, à cheval sur les lands voisins, la fameuse région de lacs, de montagne, et de villages touristiques, le salzkammergut.

L'Office du tourisme : peu d’infos, mais propose la météo, des réservations d’hôtels, des webcams, notamment une placée sur une piste de l’aéroport (all.).

L'Office de Tourisme la ville de Salzbourg (all.)

La petite musique de Salzbourg par G. Rouzeau (mars 2006)

Automne dans le Pongau(fr.) : Dans ce canton que l'on nomme « la terrasse ensoleillée de Salzbourg », la fête de l'automne paysan enlumine tout ( par Gilles Pudlowski, Le Point, octobre 2001).

Mozart 2006 (all.) : le site du 250e anniversaire de sa naissance est déjà prêt !

La région du Lungau (all.) : une région du sud de la province qui a maintenu vivantes de nombreuses traditions.

Vienne (Wien)

Site touristique (en français)

Le patrimoine de la ville (all.)

Schönbrunn(all.-it.-angl.) : le fameux palais des Habsboug.

Le Konzerthaus de Vienne, le programme des concerts, son histoire (site en all. angl.).

Vienne est une fête par E. Tresmontant (fr.) : un condensé du guide Michelin


L'École espagnole d’équitation de Vienne : une collection de photos.


La grande roue de Vienne : un historique intéressant (angl).


Musée historique de la ville de Vienne

Liens vers les autres musées de Vienne

Le programme des grands théâtres de Vienne.

Kunsthistorisches Museum (all./angl.) : un très bel aperçu des collections quelques reproductions : Dürer, Raphaël, Brueghel, Titien Vermeer et collection d’archéologie (Égypte, Éphèse…)

Un guide de Vienne pour sortir (site assez laid) :

Programme des manifestations culturelles

Musikerein, le site propose une visite du bâtiment, un aperçu de ses archives et bien sûr la liste des concerts (site en en allemand, anglais, japonais).

MuQua (angl.) : une collection de photos sur le fameux quartier des musées. Une visite virtuelle (360°).

Vienne : ouverture du musée Liechtenstein par Georges Rouzeau


Haute Autriche (Oberösterreich)

Une Autriche moins touristique, moins sûre d’elle-même, mais très attachante.

Le site officiel

Linz : infos touristiques et culturelles. Une ville industrielle, universitaire qui a su préserver son pittoresque ancien.

Le camp de Mauthausen (fr.) : un lieu de mémoire de l’extermination des juifs d’Autriche.


Basse Autriche (Niederösterreich)

La région des vignobles autrichiens et des rives du Danube. Une région peu visitée. À voir la célèbre abbaye de Melk.

La ville de Melk (fr.) : quelques image sur une page réalisée par des lycéens.

À propos du camp de concentration de Melk (une annexe de Mauthausen) (fr.)


Une page perso où il est question de croisières sur le Danube (fr.)


La Wachau, la vallée du blanc et du verre (fr.) : entre églises baroques et villages médiévaux, la Wachau regorge de guinguettes improvisées. On y savoure le meilleur vin blanc du pays, produit sur les collines alentour (Pierre Daum, Libération, 1er juin 2001).


Styrie (Steiermark)

Montagneuse au nord, cette région est surnommée le « cœur vert de l’Autriche ».

L'Office du tourisme de la Styrie.

Le centre thermal de Bad Blumau (all.-it.-angl.) : la plus grande œuvre d'art habitable (le décor loufoque est signé par le peintre-architecte Hunterwassser).

Le haras de lipizzans du château de Piber : À l'ouest de Graz, le haras du château de Piber élève les lipizzans de l'École espagnole d'équitation de Vienne (par Georges Rouzeau, septembre 2003)


Burgenland
La province la plus orientale, une transition géographique, mais aussi culturelle vers la Hongrie.

Office du tourisme (all-angl)

Le site officiel (généralités, culture, politique, tourisme…) :

Le centre culturel (all) :

Une carte touristique (interactive).


Les parcs naturels du Burgenland

Le Parc national de Neusiedler See–Seewinkel : un vaste lac qui abrite de nombreuses variété d’oiseaux.



Carinthie (Kärnten)

La province méridionale de l'Autriche, également la plus chaude en été. On s’y baigne dans de nombreux lacs qui font un peu figure de riviera autrichienne. Historiquement, n’en déplaise à Jörg Haider, la Carinthie est une région mi-slave, mi-germanique, même si les manifestations de la culture slovène ont été mis en berne depuis quelque temps.

Le site officiel (à vocation touristique) :

Une carte touristique interactive (angl.-all).


Klagenfurt (site en français) : présentation de la ville, tourisme, économie, culture… une liste de liens régionaux.

L'Office autrichien du tourisme (fr.)

Une sélection de guides touristiques sur l'Autriche

La météo pour les skieurs, sur le site de la météo nationale (en all.)

Le club alpin autrichien (all.)

L'Autriche en hiver, un vrai conte de fées (fr.) (Michelin, novembre 2004)

Les parcs naturels en Autriche : répertoire illustré, classé par régions.


La maison de Mozart à Salzbourg.

Le portail des musées autrichiens


Mozart 2006 : le site du 250e anniversaire de sa naissance est déjà prêt !

L'école espagnole d'équitation de Vienne et ses fameux lipizzans.

 
© BiblioMonde.com