BiblioMonde

  bulgare
Approche linguistique


-pomak

-Où apprendre cette langue ?
-Autres adresses

-Classification
-L'alphabet
-Approche linguistique
-Où la parle-t-on ?
-Histoire de la langue
-Géopolitique de la langue

Le bulgare (balgarski) est la plus méridionale des langues slaves.

Le bulgare, comme le russe, s'écrit en caractères cyrilliques mais sa grammaire est assez différente de cette des autres langues slaves. Il n'est vraiment proche que du macédonien.

À partir du XIIe siècle la langue bulgare s'est beaucoup modifiée : elle a perdu presque toutes ses déclinaisons nominales, elle a adopté un article défini postposé et le système verbal est devenu très complexe. Ces particularités, entre autres, rangent le bulgare à l'écart des autres langues slaves. De même, la grammaire de la langue littéraire, fixée au XIXe siècle, diffère grandement - comme c'est le cas pour le macédonien - des autres langues slaves.

Le vocabulaire du bulgare est riche de nombreux emprunts au grec, au turc et aux langues occidentales (principalement le français), ainsi qu'au russe, lui-même profondément influencé par le vieux bulgare. (Source : la Bpi)

Le bulgare est un cas particulier dans les langues slaves, de par sa position centrale dans l'union linguistique balkanique. Premièrement, on note la présence d'un article défini postposé, comme en roumain et en albanais. Ensuite, le système casuel a disparu du bulgare à l'exception du vocatif et du système pronominal. Ce dernier, comme le roumain et l'albanais, connaît une confusion du datif et du génitif. Pour le système verbal, le bulgare a conservé un système complexe, gardant les formes de l'aoriste du vieux slave. (source : Wikipedia)

Le monastère de Rila

 
© BiblioMonde.com