BiblioMonde

  Bulgarie
Le paysage politique


-Balkans

-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-La population
-La question des minorités
-Les langues
-Religions
-Les minorités religeuses
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-La politique européenne
-La diaspora
-Données culturelles

Depuis les élections législatives de mai 2013, quatre partis politiques sont représentés au Parlement bulgare. Le Gerb de Boïko Borissov obtient un peu moins de 30 % des voix, le Parti socialiste bulgare 25,7 %, le DPS de la minorité turque 13,4 %, et les nationalistes d’Ataka 7,4 %.
La participation a été faible : moins de la moitié des Bulgares (48 %) se sont rendus aux urnes.


Liste des partis :

- le parti conservateur et populiste, le GERB de l'ancien Premier ministre (2009-2013) Boïko Borissov, est la première formation du pays. Il a remporté plusieurs villes de province dès le premier tour, mais aussi Sofia, aux municipales d'octobre 2011. En octobre 2014, il a recueilli 32,66 % des suffrages et 85 des 240 sièges de l'Assemblée nationale.

- le Parti socialiste bulgare (BSP) est l'héritier de l'ancien parti communiste disparu en 1990, au pouvoir de 2005 à 2009. 26,22 % des voix et 85 sièges en 2013. En octobre 2014, le PS a obtenu 15,34 % mais il a divisé son nombre d'élus par deux (40 sièges).

- Le Mouvement pour les droits et les libertés (DPS), dirigé par Lioutvi Mestan a pris la troisième place avec 9,93 % des suffrages et 34 sièges. Défendant les droits de la minorité turque, il est l'héritier du Mouvement pour les droits et les libertés (MLD). Il a obtenu 14,79 % des suffrages et 35 députés aux législatives d'octobre 2014.

- Le Bloc réformiste (RB), a obtenu 8,92 % des voix et 23 députés (octobre 2014)

- Le Front patriotique 7,3 % des voix et 19 sièges

- Bulgarie sans censure (BBC) 5,59 %

- l'extrême droite est représentée par le parti ultranationaliste, Ataka : 4,53 % et 11 sièges

- L'Alternative pour la renaissance bulgare (ABV) de l'ancien président de la République (2002-2012) Georgi Parvanov, 4,16 % et 11 députés.

- un nouveau Parti communiste bulgare, fondé en 1990 par d’anciens membres du Parti communiste

- En 2001, l’ancien roi Siméon II a fondé le Mouvement national Siméon II dont il ne reste plus grand chose.

Boïko Borisov, ancien maire de Sofia, premier ministre de 2009 à 2013. De retour en 2014.


SDS (bulg.-angl.)

BSP (bulg.-angl.)

 
© BiblioMonde.com