BiblioMonde

  Chili
Le calendrier des fêtes


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Aider le pays

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les îles
-La population
-Les indiens
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Le type d'État
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-La diaspora
-Les médias
-Données culturelles
-Les régions touristiques
-La francophonie locale
-Données écologiques

Le Chili fête son indépendance, quelques victoires militaires et un nombre important de fêtes religieuses. Pour la première fois, en 1999, il n’y a pas eu de commémoration officielle du 11 septembre, l’anniversaire du putsch du général Pinochet en 1973. L’univers mental de la dictature s’estompe peu à peu.

Fête nationale

18 septembre - Jour de l’indépendance. Cette date fait seulement référence à la première assemblée du gouvernement en 1810 après la démission du président nommé par Madrid, dans le cadre du Chili colonial. Quelque temps plus tard, le pouvoir espagnol reprendra le dessus pour quelques années encore.

La véritable indépendance ne sera proclamée que le 12 février 1818 par O’ Higgins, le chef du parti réformiste. Le 5 février suivant les armées espagnoles seront définitivement battues à Maipú par les armées chiliennes indépendantistes. Aucune de ces deux dates ne pouvait être retenue comme fête nationale, car le Chili était alors en pleine guerre civile, le Sud conservateur était resté fidèle aux Espagnols. En 1821, le Pérou dont dépendait le Chili dans le cadre du colonialisme espagnol devenait à son tour indépendant. L’indépendance du Chili ne sera reconnue par l’Espagne qu’en 1844.


Autres fêtes et commémorations

21 mai – Jour de la marine : anniversaire de la bataille navale d’Iquique, un épisode de la guerre du Pacifique en 1879. Deux vieux navires en bois, l’Esmeralda et le Covadonga, affrontent victorieusement deux cuirassés péruviens.



Le 11 septembre, célébré officiellement jusqu’en... 1998, était l’anniversaire de la prise du pouvoir par l’armée en 1973. Le jour n'est plus férié depuis 2002. Sa signification a évolué selon les régimes et gouvernement en place.

19 septembre – le Jour des forces armées.

12 septembre - dit « Jour de la race » commémore la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, il est fêté dans tout le monde hispanique, mais pas par les Amérindiens, au Chili les Mapuches, pour qui le 12 septembre est un jour de deuil.

Le 1er janvier et le 1er mai (fête du travail) sont également fériés.

Fêtes religieuses (catholiques) (fériées)

Pâques

18 juin – Corpus christi.

29 juin – San Pedro.

15 août – Assomption.

1er novembre – Toussaint.

8 décembre – Immaculée conception.

25 décembre – Noël.

Défilé militaire.

Les fêtes au Chili (fr.)

Que célébrons-nous le 18 septembre ? (esp.) texte (en espagnol) à lire sur le site CasaChile (rubrique : volver, puis historias).

Allégorie de la bataille d'Iquique.

Les funérailles officielles de Salvador Allende (reportage photographique).

La proclamation de l'indépendance.

Une visite de la galerie de peintures et de sculptures de la Moneda est possible sur le site de l’épouse du Président Lagos : des peintures allégoriques de l’histoire du Chili et des portraits de présidents (bien présenté et facile à consulter).

 
© BiblioMonde.com