BiblioMonde

  Chili
Le président


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Aider le pays

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les îles
-La population
-Les indiens
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Le type d'État
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-La diaspora
-Les médias
-Données culturelles
-Les régions touristiques
-La francophonie locale
-Données écologiques

Michelle Bachelet (socialiste) a été réélue présidente du Chili en décembre 2013. Il a succédé à Sebastián Piñera (conservateur). Elle avait déjà été présidente de 2006 à 2010.


Le président (el presidente) de la République fait fonction à la fois de chef de l’État et de chef de gouvernement. Il est élu au suffrage universel direct pour un mandat de 4 ans (6 ans avant 2004), non renouvelable. Ses pouvoirs sont très larges, et depuis 2004 (seulement) il a la faculté de destituer les commandants des forces armée et des carabiniers. Le président siège au Palais de la Moneda.

Il n’y a pas de Premier ministre, mais le Président est secondé par le ministre de l’Intérieur, qui a plus d’importance que ses collègues. Le régime présidentiel a été instauré en 1925 après un tiers de siècle de parlementarisme.



Les anciens présidents

Michelle Bachelet (2006-2010) a été élue le 15 janvier 2006 face au candidat conservateur, Sebastián Piñera. Née en 1952, elle est la fille d'un général proche du président Salvador Allende. Comme lui, elle fut emprisonnée et torturée sous le régime Pinochet puis s'exila avec sa mère Angela Jeria, avant de revenir terminer ses études de médecine au Chili pour devenir pédiatre. Michelle Bachelet est mère de trois enfants et a été mariée deux fois, un sujet encore sensible dans un pays très catholique comme le Chili. Elle n'appartient pas à l'élite politique traditionnelle qui dirige le Chili depuis des décennies. Elle est réélue en décembre 2013.

Ricardo Lagos Escobar, 2000 - 2006. Il a été élu le 11 mars 2000. Il était le candidat de la Concertation démocratique (centre-gauche). Né en 1937, Ricardo Lagos est une figure charismatique de la gauche modérée qui a pris ses distances avec l’ancien président socialiste Salvador Allende dont il avait été le collaborateur. Il est populaire pour avoir osé en 1988 prendre à partie à la télévision le Général Pinochet. Leader du PPD (parti pour la démocratie), il est l’un des artisans de l’alliance, en 1989, entre les socialistes et des démocrates-chrétiens contre la dictature de Pinochet. Il s’est montré solidaire de ses deux prédécesseurs dont il était ministre (Éducation, puis Travaux publics) et a été élu président avec le soutien du PDC.


Eduardo Frei (fils) (PDC) : 1993-1999. Candidat de la Concertation démocratique, il est élu dès le premier tour avec 58 % des voix contre Arturo Alessandri, le candidat de la droite, 24,4 %.

Patricio Aylwin (PDC) : 1990-1993.
Élu en décembre 1989, le dictateur ne lui cède le pouvoir que le 11 mars 1990. Candidat de la Concertation démocratique, il a été élu dès le premier tour avec 55,2 % des voix contre Hernan Buchi, le candidat des militaires, 29,5 %.
Le dictateur reste commandant en chef de l’armé.

Augusto Pinochet (chef de la junte militaire) : 1973-1990. Il n'est pas élu, mais nommé par ses pairs « chef suprême de la nation » en juin 1974 pour une durée indéterminée. Le régime de terreur mis en place en 1973 fait plus de 3 000 victimes parmi les opposants à la dictature. En octobre 1988, Pinochet perd le plébiscite qu’il a organisé pour tenter de se maintenir au pouvoir, mais reste à la tête de l’État jusqu’au terme « légal » de son mandat.

Salvador Allende (PS) : 1970-1973.
Le 11 septembre 1973, le président Allende se suicide alors que le palais présidentiel est pris d’assaut par des forces armées putschistes. En septembre 1990 ses cendres seront transférées à Santiago pour des funérailles nationales.

Eduardo Frei (père) (PDC) : 1964-1970. Élu contre Jorge Alessandri (conservateur).

Jorge Alessandri (conservateur) : 1958-1964...




La liste complète :

Bernardo O'higgins : 1817 - 1823

Ramón Freire y Serrano : 1823 - 1826

Fernando Errázuriz Aldunate : 1824

Manuel Blanco Encalada : 1826

Agustín Eyzaguirre : 1826 - 1827

Ramón Freire y Serrano : 1827

Francisco Antonio Pinto Díaz : 1827 - 1829

Francisco Ramón Vicuña : 1829

Francisco Ruiz Tagle : 1830

José Tomás Ovalle : 1830 - 1831

Fernando Errázuriz Aldunate : 1831

José Joaquín Prieto Vial : 1831 - 1841

Manuel Bulnes Prieto : 1841 - 1851

Manuel Montt Torres : 1851 - 1861

José Joaquín Pérez Mascayano : 1861 - 1871

Federico Errázuriz Zañartu : 1871 - 1876

Anibal Pinto Garmendia : 1876 - 1881

Domingo Santa María González : 1881 - 1886

José Manuel Balmaceda Fernández : 1886 - 1891

Jorge Montt Alvarez : 1891 - 1896

Federico Errázuriz Echaurren : 1896 - 1901

Germán Riesco Errázuriz : 1901 - 1906

Pedro Montt Montt : 1906 - 1910

Ramón Barros Luco : 1910 - 1915

Juan Luis Sanfuentes Andonaegui : 1915 - 1920

Arturo Alessandri Palma : 1920 - 1925

Luis Altamirano : 1924 - 1925

Arturo Alessandri Palma : 1925

Luis Barros Borgoño : 1925

Emiliano Figueroa Larraín : 1925 - 1927

Carlos Ibáñez del Campo : 1927 - 1931

Pedro Opazo Letelier : 1931

Juan Esteban Montero : 1931 - 1932

Carlos Dávila : 1932

Bartolomé Blanche : 1932

Abraham Oyanedel : 1932

Arturo Alessandri Palma : 1932 - 1938

Pedro Aguirre Cerda : 1938 - 1941

Jerónimo Méndez : 1941 - 1942

Juan Antonio Ríos : 1942 - 1946

Gabriel González Videla : 1946 - 1952

Carlos Ibañez del Campo : 1952 - 1958

Jorge Alessandri Rodríguez : 1958 - 1964

Eduardo Frei Montalva : 1964 - 1970

Salvador Allende Gossens : 1970 - 1973

Augusto Pinochet Ugarte : 1974 - 1990

Patricio Aylwin Azócar : 1990 - 1994

Eduardo Frei Ruiz-Tagle : 1994 - 2000

Ricardo Lagos Escobar : 2000 - 2006

Michelle Bachelet 2006 - 2010

Sebastián Piñera 2010 - 2013

La présidente Michelle Bachelet (socialiste)

Le site de la présidence

Sebastian Piñera (le prédécesseur conservateur)

Le palais de la Moneda, siège de la présidence à santiago du Chili.

Diario público : le journal en ligne de la Présidence : la vision officielle de l’actualité nationale et internationale.

Quelques ministères :

Ministère de l’Intérieur

Ministère du Travail

Ministère de la Santé

Ministère du Logement et de l’Urbanisme

Le secrétariat d’état des Femmes.




Ricardo Lagos

Bilan du gouvernement de Ricardo Lagos et réflexions sur les perspectives du processus politique chilien pour l’année 2005 (par Marcelo Solervicens, le Risal, 10 juillet 2005)


Le site de l’épouse de l'ex-président, Luisa Durán

Eduardo Frei

Patricio Aylwin

Augusto Pinochet

La Fondation Pinochet

Salvator Allende

Le Musée Salvador Allende

La fondation S. Allende (esp.) : On peut voir des images de ses funérailles officielles.

Un hommage à Allende (esp.) : Une biographie, son dernier discours… sur Chilevive (webzine).

 
© BiblioMonde.com