BiblioMonde

  Chili
Le type d'État


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Aider le pays

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les îles
-La population
-Les indiens
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Le type d'État
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-La diaspora
-Les médias
-Données culturelles
-Les régions touristiques
-La francophonie locale
-Données écologiques

Le Chili est une république unitaire gérée de façon centralisée.

La capitale est Santiago du Chili (4 millions d’hab., 5,8 millions pour l’agglomération). C’est le siège du Gouvernement et de la Présidence, mais pas du Congrès (parlement) que la junte militaire avait cru bon d’installer à Valparaiso où il se trouve depuis 1990.

Le maire de Santiago, Raúl Alcaíno (droite), a remplacé en octobre 2004, Ricardo Lavín (maire sortant et candidat de la droite aux présidentielle de 2005) avec 49,2 % des voix, il a battu Jorge Schaulsohn (démocrate socialiste).

Le pays est divisé en :

- 13 régions dirigées par des préfets (intendentes) nommés par le président de la République. Ces régions portent des numéros, croissant du nord au sud.

- Aisen del General Carlos Ibanez del Campo,

- Antofagasta,

- Araucania,

- Atacama,

- Bio-Bio,

- Coquimbo,

- Libertador general Bernardo O'Higgins,

- Los Lagos,

- Magallanes y de la Antartica chilena,

- Maule,

- Region metropolitana (Santiago),

- Tarapaca,

- Valparaiso

- Les régions sont divisées en départements (provincias) administrés par des gouverneurs (gobernadores) nommés par le président de la République.

- Les départements sont divisés en municipalités, administrées par des maires (alcaldes) élus au suffrage universel direct.

Les premières élections municipales du retour à la démocratie ont eu lieu en juin 1992. Les précédentes avaient lieu en 1971 (sous Pinochet, les maires étaient nommés par la junte). Les suivantes ont eu lieu en 1996 et en octobre 2000 : 170 maires appartiennent à la Concertation (majorité gouvernementale, contre 201 en 1996) et 164 appartiennent à l’Union pour le Chili (opposition de droite, contre 136 en 1996). La droite est majoritaire à Santiago, la gauche à Valparaiso, Iquique, Puerto Montt, Viña del Mar…

Les municipales d'octobre 2004 ont offert une victoire électorale à la gauche parlementaire (44,5 % pour l'élection des maires, 47,8 % pour celle des conseillers municipaux) contre 38,2 et 38,8 % pour l'Alliance pour le Chili (droite).

« La droite a assurée la réélection de Jacqueline van Risselberghe maire de Conception et maintenait un avantage léger en Vigna del Mar, tandis que la majorité a assuré le triomphe de le démocrate-chrétien Aldo Cornejo à Valparaiso.

L'opposition a aussi conquis la commune de la Reina à Santiago, alors que persistait une lutte vote à vote dans la Florida entre l'actuel maire de l'opposition Pablo Zalaquett, et le socialiste Germán Corroie. Même chose dans la commune de Peñalolén entre l'actuel maire de l'opposition Carlos Alarcón, et le démocrate-chrétien Claudio Orrego. La Concertation s'est aussi assurée la majorité des communes de Santiago  : de Maipú, La Cisterna, Conchalí et San Bernardo. Ces élections ont favorisé le parti de Lagos, qui doit encore affronter un processus interne pour désigner le candidat. Le plus grand avantage jusqu'à présent est pour l'ex ministre socialiste de la Défense, Michelle Bachelet, et de l'ex chancelier démocrate-chrétienne Soledad Alvear, approchés à distance par l'ex président Eduardo Frei Ruiz Tagle (1994-2000) et par le sénateur Adolfo Zaldívar, président de la démocratie chrétienne. » (extrait d'un article d'El Correo, traduit par Estelle et Carlos Debiasi)


Il existe 335 communes, mais seulement 334 maires. La commune qui n’a pas de maire c’est… le territoire de l’Antarctique.

Sur la Toile

Munitel : le portail internet des municipalités : renseignements politiques, juridiques… (esp.).


L’INE (esp.) : l'institut national des statistiques propose des données régionales très complètes à télécharger (rapidement).

Santiago du Chili un reportage photo sur le chili sur un site perso.

Un dossier complet sur la capitale du Chili par l'IRD (fr.)

Autre photo de Santiago

Le site de la municipalité de Santiago


Les régions du Chili




 
© BiblioMonde.com