BiblioMonde

  Corée du Sud
Données historiques


-Corée du Nord

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Apprendre la langue

-Le nom du pays
-Le territoire
-La population
-Les langues
-Données historiques
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le paysage politique
-Drapeau, emblème, hymne
-Les relations extérieures
-Les relations avec la France
-Les médias
-La littérature
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-Les arts de la scènes
-L'architecture
-Le tourisme
-La francophonie locale

2012 - Park Geun-hye élue présidente (décembre)

2008 - Lee Myung-bak, élu président de la République en décembre 2007, prend ses fonctions (février).

2007 - Pour la première fois depuis 1950, un train franchit la frontière entre les deux Corées (mai).

2006 - La Corée du Nord effectue son premier essai nucléaire (octobre). Le Conseil de sécurité de l'ONU adopte une série de sanction contre la Corée du Nord.

2004 - Destitution du président Roh Moo-hyun (mars). Victoire de la gauche aux législatives (avril). La destitution du président Roh est annulée (mai).

2002 – La Coupe du monde de foot est organisée par la Corée - Roh Moo-hyun est élu président (décembre).

2001 - Entrée en vigueur de l'accord de coopération entre l'Union Européenne et la Corée du sud (avril). Le président Kim Dae-jung perd sa crédibilité dans des affaires de corruption qui touchent ses quatre fils.

2000 - La victoire de l'opposition (Grand parti national) aux élections législatives contraint le président Kim Dae-jung à trouver des alliances (avril) - Lee Han-dong, chef des Démocrates libéraux unis, est nommé Premier ministre (mai) - Rencontre à Pyangyang de Kim Dae-jung et Kim Jong-il, secrétaire général du parti de Corée du Nord (une première historique) : on prend des décisions qui concernent la réunion des familles séparées et l'assistance de la Corée du Sud à celle du Nord (juin) - Kim Dae-jung reçoit le prix Nobel de la paix (octobre).

1998 - Le gouvernement et les syndicats concluent un pacte de réforme du système social (février).


1997 – Le pays est touché par la crise asiatique – violentes émeutes (août) - la Corée du Sud demande l’assistance du FMI (novembre - Première alternance politique avec l'élection à la présidence de la République d'un ancien dissident, prisonnier pour délit d'opinion et condamné à mort par la dictature, Kim Dae-jung (décembre)

1996 – La Corée, désormais considérée comme un pays développé, intègre l’OCDE – De nombreux scandales pour corruption éclaboussent le pouvoir - Les syndicats organisent de grandes grèves (décembre).

1992 - Kim Young-sam, premier Président civil à la tête de l'État (décembre). Kim Young-sam, chef du Parti libéral démocratique, s'en prend à la corruption et aux abus de pouvoir de ses prédécesseurs : leur responsabilité dans le massacre de Gwangju vaut à Roh 22 ans de prison et à l'ancien président Chun Doo-hwan la peine capitale.


1991 - Les deux républiques de Corée (Nord et Sud) sont admises à l'ONU (septembre) - Pacte de « réconciliation, non agression et coopération » conclu à Séoul entre les deux Corée (décembre).

1988 – L’organisation des Jeux olympiques font entrer la Corée du Sud sur la scène internationale.

1987 - Manifestation des étudiants (avril) - Sous la pression de la rue et des États-Unis, le Président de la république propose une nouvelle constitution et l'élection présidentielle directe (juin) - Roh Tae-woo, un militaire, (DJP) est le premier président élu au suffrage universel (décembre).

1980 – Choe Gyu-ha est élu président - Insurrection de Gwangju : la sanglante répression fait de 200 à 300 morts (mai). Le responsable u massacre, le général Chun Doo-hwan prend le pouvoir (août). Régime dictatorial : violation des droits de l’homme et corruption des élites politiques.

1979 - Prise du pouvoir par le général Chun Doo-hwan (octobre).

1963-1979 - Régime dictatorial de Park Chung Hee. La Corée se modernise, mais le régime est de plus en plus autoritaire - Le dictateur est assassiné en octobre 1979 par le directeur des services secrets (KCIA).

1961 - Coup d'État, le Premier Ministre Myon Chang est déchu et l'Assemblée Nationale est dissoute, les partis sont interdits. Un conseil pour la reconstruction nationale est créé avec le général Park Chung-Hee (mai).

1960 - Révolution des étudiants, le Président Rhee se retire, un système parlementaire est instauré (avril) Yun Boseon est élu président (juillet). Le pays est en pleine crise économique.

1948-1960 – Régime autoritaire de Synghman Rhee (Yi Sungman, son nom coréen).

1950-1953 – Guerre de Corée fait deux millions de victimes. Un armistice est signé le 27 juillet 1953. Il n'a toujours pas été suivi d'un traité de paix.

1948 - La Corée est divisée en deux pays : la République de Corée (Corée du Sud) et la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord) (15 août). Syngman Rhee, résistant à l'occupation japonaise et chef du gouvernement provisoire en exil à Washington devient président.

1945 - Le Japon capitule devant les alliés et se retire de la péninsule coréenne, qui est partagée en deux secteurs (15 août).

1910-1945 - Régime colonial japonais.

1895 - La reine de Corée est assassinée avec la complicité des Japonais (8 octobre).

1443 – création de l’alphabet coréen, le han-gûl (ou hangul)

1394 – Hanyang (aujourd’hui appelé Séoul) devient capitale.

1392-1910 - Royaume de Choson (ou Joseon ou Chosun). La dynastie Joseon (appelée Yi par les Japonnais), fondée par le général Yi Seong-gye, dirige le pays selon les principes confucéens. Elle repousse les Japonais en 1592 et en 1597, mais doit se soumettre à la dynastie chinoise des Mandchous en 1637. La Corée se replie alors sur elle-même pendant près de quatre siècles.


1231 - Les Mongols envahissent la Corée.

918-1392 - Royaume de Koryo (Capitale : Gaeseong, situé en Corée du nord) établi un gouvernement autocratique. Le bouddhisme religion d’État influence fortement la vie politique.

676-935 - Royaume unifié de Silla (ou Shilla) (capitale : Kyeongju) : ge d'or de la culture coréenne, principalement avec l’art bouddhique.

57 av. J.C. - 668 - Trois Royaumes : Koguryo, Paekche, Silla-se (ou Goguryeo, Baekje, Silla) se partage la péninsule et une partie de la Mandchourie -

2333 av. J.C. – Fondation du premier royaume coréen : Ko-Choson.

Bibliographie

Histoire de la Corée

Made in Korea : un récit de voyage en Corée du Sud et même temps une réflexion géohistorique sur la péninsule

La Guerre de Corée (1950-1953) : Guerre froide en Asie orientale

Le Japon face à la Corée à l'époque Meiji : l'évolution des perceptions japonaises de la Corée à l'époque Meiji, particulièrement depuis la Restauration de 1868 jusqu'au déclenchement de la guerre sino-japonaise de 1894-1895.

L’Asie orientale et méridionale au XIXe et XXe : Chine, Corée, Japon, Asie du Sud-Est, Inde



Mémoires d'une reine de Corée : les mémoires de l'épouse d'un roi de Corée au XVIIIe siècle : à la fois un document historique précieux et une œuvre littéraire

L'Histoire de la Corée par André Fabre

Une autre histoire de la Corée (à lire en ligne - fr)

Une autre (en anglais) : une centaine de pages illustrées (sur le site de la radio nationale)


Kim Dae-jung, le premier président élu issu de l'opposition (1997)

Les JO de Séoul en 1988 marque le début de l'ouverture du pays sur le monde

Violentes manifestations contre le régime dans les années 1980

Le dictateur Park Chung Hee (1963-1979)

La Guerre de Corée par Patrick Souty

Le site officiel du 50e anniversaire de la guerre de Corée (cor.-angl.)

La guerre de Corée (fr.)

Un si beau dimanche à Séoul 25 juin 1950 : Séoul, capitale de la Corée du Sud, vit ses dernières heures de paix. Bientôt les troupes de Kim Il-sung, dictateur communiste de Corée du Nord, vont envahir le pays. (Pierre Rigoulot, l'Histoire n°244)






GI's en Corée

La guerre de Corée par François Laliberté et François Pelchat

Cartographie (la guerre de Corée)



Une carte historique de la guerre de Corée (port.)

L'intervention de l'Onu en Corée (1950)

L’occupation japonaise

L’exploitation japonaise (1904-1945) par Yann Le Bail

Ministres à l'époque du royaume Chosôn

La fin du royaume de Chosôn (it.)

Le royaume de Chosôn (fr.)

La dynastie Yi (it.)

Le palais royal de Changdeokgung

Le royaume de Silla (fr.)

Le Trois royaumes (fr.)

Les Trois royaumes par Yann Le Bail


Les origines mythiques (fr.) par Yann Le Bail

 
© BiblioMonde.com