BiblioMonde

  Corée du Sud
Les médias


-Corée du Nord

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Apprendre la langue

-Le nom du pays
-Le territoire
-La population
-Les langues
-Données historiques
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le paysage politique
-Drapeau, emblème, hymne
-Les relations extérieures
-Les relations avec la France
-Les médias
-La littérature
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-Les arts de la scènes
-L'architecture
-Le tourisme
-La francophonie locale

La presse jouit en Corée du Sud d'une liberté remarquable dans la région, mais qui conduit parfois à certains excès, comme la diffamation.

Les deux tiers de la presse écrite sont contrôlés par trois journaux qui, avec plus de 2 millions d'exemplaires chacun, détiennent un quasi monopole sur l'opinion. Comme à l'époque de la dictature, ces 3 quotidiens défendent l'opinion du camp conservateur et restent inféodés aux conglomérats dont ils se sont abstenus de dénoncer les dérives. Leurs relations avec les présidents Kim Dae-Jung et Roh Moo-hyun ont été houleuses. Le premier avait réussi à faire emprisonner leurs dirigeants pour évasion fiscale (2001).

Les principaux journaux :

Chosun Ilbo (quot. 2 500 000 ex.) : le grand quotidien conservateur. Le « Quotidien de Corée » a été fondé en 1920 au lendemain du célèbre Mouvement d'indépendance du 1er mars qui poussa le gouvernement japonais à modérer quelque peu sa politique coloniale. Ce quotidien publie aussi un hebdomadaire généraliste : Chugan Chosun

Tong-A Ilbo (quot. 2 200 000 ex.) « Quotidien d’Asie orientale » est le deuxième quotidien coréen.

Dong-a Ilbo (quot. 2 000 000 ex.) : l’autre grand quotidien coréen fondé à la même époque que le Chosun Ilbo, un peut moins conservateur que ce dernier mais tout aussi influent auprès de l’opinion publique.

Hankook Ilbo (quot. 1 000 000 ex.) « le Quotidien de Corée » publie aussi un hebdomadaire généraliste : Chugan Hankook très centriste dans ses positions politiques, il s'adresse à la classe moyenne.

Chungang Ilbo (quot. 1 000 000 ex.) : le « Quotidien du centre » est plutôt conservateur.

Hangyore Sinmun (quot. 500 000 ex) : « Une seule nation » est un quotidien d’opposition fondé en 1988 et qui publie aussi un hebdomadaire : Hangyore 21. Journal de centre gauche, sont capital est dans les mains de petits actionaires et des journalistes.

Naiel Shinmun (quot.) : journal indépendant de tendance progressiste libérale.

Han’guk Kyeongje Sinmun : le « Quotidien de l’économie coréenne », le journal des milieux d’affaire.

The Korea Herald : le principal quotidien coréen en langue anglaise.

Sisajonol : magazine centre-gauche qui a lutté pour la démocratie

News & People (hebdo. 200 000 ex.) : magazine d’opposition conservatrice


Jajuminbo magazine d'extrême gauche enregistré en mai 2000 auprès du ministère de la Culture, publie fréquemment des articles et des interviews
de personnalités nord-coréennes, et soutient ouvertement le régime de Pyongyang et le dialogue entre les deux Corée.

la télévision

Les deux principales chaînes nationales (KBS et MBC) sont contrôlées par le gouvernement qui en nomme les dirigeants.

Internet

La Corée passe pour être le pays le mieux connecté au monde (26 millions d'internautes pour 45 millions d'habitants en 2003). Les publications en ligne y jouent un rôle grandissant en particulier chez les jeunes. Toutes les opinions y sont représentées, le plus lu est Ohmynews.


Un dossier sur les médias en Corée : sur le site du Centre culturel Coréen (fr.)

Presse sud-coréenne : liens vers les journeaux

Chosun Ilbo

Dong-a Ilbo

Hankook Ilbo


Hangyore Sinmun

The Korea Herald

Jajuminbo

Écouter la radio coréenne (en français)








 
© BiblioMonde.com