BiblioMonde

  Croatie
La population


-Adriatique
-Balkans

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Apprendre la langue

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-La population
-La question des minorités
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-La conjoncture économique
-La politique européenne
-Les relations extérieures
-La diaspora
-Les médias
-Données culturelles
-Le tourisme
-La francophonie locale
-Données écologiques

4,3 millions d’habitants (exactement 4.284.889 hab. selon le recensement de 2011). La population a baissé d’environ 3,5 % depuis 1991.
L’évolution démographique de la Croatie tient compte du départ de nombreux Serbes chassés par les combats de 1995 et de l’arrivé de réfugiés croates, principalement de Bosnie-Herzégovine. Ces flux s’équilibrent à peu près, mais en une décennie, la Croatie a perdu 150 000 de ses jeunes diplômés partis chercher à l’étranger des conditions de vie meilleures.

Densité : 80 hab./km2.

Indice de fécondité : 1,5 à 1,6 enfant par femme, selon les années.

Espérance de vie : 74 ans, soit 70,6 (H) et 77,7 (F) des chiffres un peu inférieurs à ceux de l’UE.

Population urbaine : 56,5 % (soit un fort pourcentage de ruraux).

Diaspora : environ 2 millions et demi de personnes (les Croates étant largement majoritaire dans la diaspora yougoslave). Dans la deuxième moitié du XIXe siècle de nombreux Croates ont émigré sur d’autres continents. Leurs descendants sont aujourd’hui 1,3 millions aux États-Unis, 150 000 au Canada, 250 000 en Australie… Plus récemment, beaucoup sont partis vers l’Europe occidentale, principalement l’Allemagne où ils sont 280 000, l’Autriche 40 000, la Suisse 35 000, la France 30 000… Le découpage de l’ancienne Yougoslavie a laissé beaucoup de Croates hors de Croatie : aujourd’hui environs 350 000 en Bosnie-Herzégovine (ils étaient le double en 1991) et quelques dizaines de mille en Serbie et en Slovénie. Enfin, l’ émigration, économique cette fois, a repris avec la guerre d’indépendance, elle concerne les jeunes diplômés. ( voir la fiche )

Immigration : la seule immigration est celle des réfugiés de Bosnie-Herzégovine, une partie de ces réfugiés est croate (la nationalité leur fut automatiquement attribuée), les autres sont surtout des Musulmans. Au plus fort du conflit yougoslave la Croatie a accueilli jusqu’à 800 000 réfugiés soit 17 % de sa population totale de l’époque. La moitié d’entre-eux environ est repartie.

Minorités : voir la fiche


La diaspora à la recherche de ses racines

voir la fiche sur la diaspora

Généalogie croate (angl.)

un autre site (angl.)

Croatie GenWeb (angl.) : nombreux liens


Forum de généalogie à propos de la Croatie (angl.)


Conseil pour rechercher une famille juive de Croatie

Institut de recherche sur les migrations et la population (angl.-croat.)

 
© BiblioMonde.com