BiblioMonde

  Estonie
Le paysage politique


-Visiter le pays
-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Situation
-Le territoire
-Les frontières
-La population
-Religions
-Villes et régions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique

Le paysage politique est dominé par le parti de la réforme, au pouvoir depuis 2005 (une longévité unique dans les Pays baltes), mais avec à peine plus du quart des électeurs. La deuxième place est occupée par le parti russophone (Parti du centre), pro-Poutine, qui rassemble lui aussi un quart de l'électorat.

le Parti de la réforme (ER, droite libérale), la formation d'Andrus Ansip (premier ministre de 2005 à 2014) et de son successeur, Taavi Roivas. 28,8 % en 2011 et 33 députés sur 101. Eesti Reformierakond (en estonien). Après 9 années au pouvoir, il est arrivé en tête aux législatives de mars 2015 : 27,7 % des suffrages et 30 sièges (–3).

le Parti du centre (K, centre), Eesti Keskerakond, principal parti d'opposition, il a obtenu 24,8 % des voix et 27 députés (+1) aux législative de mars 2015. Ce parti est celui de la minorité russe. Ses positions pro Poutine ont suscité la controverse au moment de l'agression de l'Ukraine par les troupes russes.

Parti social-démocrate (SDE, social-démocrate) 19 députés, la gauche estonienne. Troisième parti estonien avec 15,2 % des suffrages et 15 sièges (-4) en mars 2015.

Union pour la patrie-Res publica (IRL) : née en 2006 de la fussion de Res Publica (parti conservateur fondé en 2002 et vainqueur des législatives de 2003) et de l’Union pour la patrie (chrétien-démocrate). Le président de Res Publica, Juhan Parts a été Premier ministre d'avril 2003 à mars 2005. Droite conservatrice, 23 députés en 2011. Il s'est effrondré en mars 2015 : 13,7 % des voix et 14 députés (-9).

Parti libre d'Estonie : parti de droite, créé le 20 septembre 2014, a obtenu 8,7 % des suffrages et 8 sièges.

Parti populaire conservateur (EKRE) : a recueilli 8,1 % des voix et 7 députés (mars 2015), euroseptique.



RE : site du Parti de la réforme

L'IRL, les conservateurs

Keskerakond : site du Parti centriste estonien

Le SDE, la gauche



 
© BiblioMonde.com