BiblioMonde

  Finlande
Le gouvernement


-Laponie

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-S'informer sur le pays
-Apprendre la langue

-Le nom
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les îles
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Le commerce extérieur
-Les relations extérieures
-Actualité : Politique étrangère et défense
-La diaspora
-Les médias
-La littérature
-Le théâtre
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-La danse
-L'architecture
-Les régions touristiques
-Données écologiques

Le Premier ministre est Juha Sipilä (Parti du centre) depuis mai 2015.
Le gouvernement comprend 14 ministres (6 du parti du Centre dont Olli Rehn à l'Economie, 4 Vrais Finlandais dont Timo Soini aux Affaires étrangères et vice Premier ministre, et 4 de la coalition nationale (Kokoomus) dont Alexander Stubb aux Finances) dont 5 femmes.

Né en 1961 à Veteli, Juha Sipilä est membre du Parti du centre. Député de la circonscription d'Oulu depuis 2011, il a été élu à la présidence de son parti en 2012.

Le gouvernement est nommé par le Président ; il se compose du Premier ministre et de 17 ministres au plus. Depuis la réforme de la Constitution entrée en vigueur en 2000, ce n’est plus le président qui nomme le négociateur pour la formation du gouvernement. Ce rôle de négociateur incombe désormais automatiquement au président du parti qui a fait le meilleur score aux législatives. Le premier à avoir été élu par le parlement est le gouvernement Jäätteenmäki en avril 2003.


Les prédécesseurs

Alexander Stubb (Conservateur) de juin 2014 à mai 2015. Né en 1968 à Helsinki, Alexander Stubb est membre du Parti de la Coalition nationale (Kokoomus), parti de conservateur-libéral. Il a été ministre des Affaires étrangères, puis des Affaires européennes et du Commerce extérieur.

Jyrki Katainen (2011-20114), Parti de la Coalition nationale (Kok), à la tête d'une coalition de six partis, dont trois de gauche.

Mari Kiviniemi (2010-2011), Parti du Centre (Kesk)

Matti Vanhanen : de 2003 à 2011
Il est né en 1955 à Jyväskylä, il est le fils d'un professeur aux théories raciales très controversées. Après des études de sciences sociales, il a exercé la profession de journaliste au Kehäsanomat de 1985 à 1991. Député centriste depuis 1991 (élu de Nurmijärvi), il était ministre de la Défense du gouvernement Jäätteenmäki (2003). C'est sa place de numéro deux du Parti du centre (Kesk) qui lui a valu le poste de Premier ministre le 24 juin 2003. Les législatives de mars 2007 lui ont permis de conserver son poste... à une voix de majorité remporté par son Parti du centre contre les conservateurs.

Anneli Jäätteenmäki a été la première Finlandaise à occuper le poste de Premier ministre. Son gouvernement était composé de 50 % de femme. Impliquée dans un scandale, elle a démissionnée le 18 juin 2003. Anneli Jäätteenmäki a été contrainte de démissionner après avoir été convaincue de mensonge sur l’utilisation, pendant la campagne électorale de mars 2003, d’un document secret concernant la politique étrangère de la Finlande. Elle avait accusé son principal adversaire, Paavo Lipponen, d'avoir discrètement pris fait et cause pour Washington lors de la guerre contre l'Irak. Dans un pays officiellement neutre et majoritairement hostile à la politique américaine à l'égard de l'Irak, ces attaques avaient permis à son parti de remporter de justesse les élections. Le scandale est qu'elle s'était appuyé sur les document confidentiel émanant du ministère des Affaires étrangères dont elle devait pas, légalement, être en possession.

Paavo Lipponen (social-démocrate) : il avait battu tous les records de longévité (1995-2003).








Juha Sipilä, chef du gouvernement (conservateur, euroseptique)

Les services du Premier ministre

Le site du conseil des ministres

Alexander Stubb, premier ministre de 2014 à 2015


Jyrki Katainen, premier ministre conservateur (2011-20114)


Matti Vanhanen (centriste) a dirigé deux coalitions gouvernementale de 2003 à 2011. Centre gauche, puis centre droit (les conservateurs ayant remplacé les sociaux-démocrates au sein du gouvernement formé en avril 2007)






Anneli Jäätteenmäki, la première femme chef d'un gouvernement finlandais, mais de façon très éphémère (avril-juin 2003)

Le portrait d’Anneli Jäätteenmäki (fr.)



Paavo Lipponen (social-démocrate) a connu une longévité exceptionnelle à la tête du gouvernement (1995-2003)

 
© BiblioMonde.com