BiblioMonde

  Finlande
Les médias


-Laponie

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-S'informer sur le pays
-Apprendre la langue

-Le nom
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les îles
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Le commerce extérieur
-Les relations extérieures
-Actualité : Politique étrangère et défense
-La diaspora
-Les médias
-La littérature
-Le théâtre
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-La danse
-L'architecture
-Les régions touristiques
-Données écologiques

Presse écrite

Le Finlandais est un des plus gros consommateurs de journaux au monde, ce qui permet des tirages important dans un pays faiblement peuplé (5 millions d’hab.)

Helsingin Sanomat (quot.- 500 000 ex.) : le grand quotidien national fondé en 1889, plutôt conservateur. L’éditeur du journal, Helsinki Media, contrôle aussi Ruutunelonen, la quatrième chaîne de télévision. L’ensemble appartient au groupe Sanoma-WSOY, n°1 en Finlande et n°2 en Europe nordique après Bonnier (Suède). WSOY, est une maison d’édition littéraire fondée en 1878.

Ilta-Sanomat (quot. – 215 000 ex.) : un journal dite " l’après-midi " fondé en 1932. Le deuxième quotidien finlandais, également contrôlé par le groupe Sanoma-WSOY.

Iltalehti (quot. – 100 000 ex.) : journal du groupe Alma Media et fondé en 1980.

Demari (quot. - 35 000 ex.) : journal indépendant de tendance social-démocrate.

Kansan Uutiset (quot. - 15 000 ex.) : journal indépendant très engagé à gauche qui publie aussi un hebdomadaire, Viikkolehti .


Hufvudstadsbladet (quot. 60 000 ex.) : le plus gros tirage en langue suédoise. Fondé en 1986, c’est un des plus anciens quotidiens de Finlande. Il défend les intérêts de la minorité suédophone et des idées libérales

Turun Sanomat journal en langue finnoise édité à Turku

Aamulehti (quot. – 60 000 ex.) : quotidien régional fondé en 1881 et édité à Tampere. Son éditeur contrôle aussi MTV3, la troisième cahîne de télévision du pays et Radio Nova, la première radio privée d’audience nationale. Le tout appartient à Alma Media Oy, le n°2 des médias en Finlande.

Kauppalehti (quot. - 75 000 ex.) : journal économique

Taloussanomat (quot. - 20 000 ex.) : journal économique, propriété du groupe Sanoma-WSOY.

Keskisuomalainen (quot.) : Ce journal local de la ville de Jyväskylä, fondé en 1871, est le doyen des journaux en langue finnoise (en langue suédoise, c’est Underrättelser (7 000 ex.) édité à Turku)

Arbetarbladet (hebdo) : journal social-démocrate paraissant en suédois.

Folktidningen Ny Tid (hebdo) : journal de gauche et en langue suédoise.

Tiedonantaja : hebdo de gauche en langue finnoise

Kristityn vastuu : hebdo chrétien

Nykypäivä journal lié au Parti de Coalition nationale (Conservateur).

Suomenmaa : l’hebdo des centriste.

Vihreä Lanka : le journal des Verts.

Il y a deux quotidiens aux îles Aaland (Åland) : Tidningen Åland fut fondé en 1891 et paraissant cinq jours dans la semaine.Nya Åland, fondée en 1981, paraissant 5 jours par semaine.

Télévision

Il existe quatre chaînes de télévision en Finlande. Deux sont publiques (YLE 1 et YLE 2) et n'ont pas recours à la publicité pour se financer. La société nationale de radiotélévision Yleisradio Oy (YLE) est le troisième groupe multimédias en Finlande. L’opérateur public gère aussi FST qui produit des programmes pour la minorité suédophone.

MTV3, chaîne privée, créée en 1993

Ruutunelonen : chaîne privée créée en 1997 et appartenant au groupe Sanoma-WSOY.

Radio

« YLE, qui entreprit ses émissions de radio en 1926, compte trois chaînes diffusant en finnois : Yle1 qui diffuse de la musique classique et des programmes culturels, la chaîne Radiomafia de musique pour les jeunes et Radio Suomi, chaîne d'actualités, de sports et de programmes régionaux, qui est aussi la plus écoutée. Radio Suomi diffuse, après 23h, des actualités tardives en anglais et en allemand.

Les programmes nationaux en langue suédoise sont diffusés par Radio Vega, qui fait partie d'YLE, et les programmes régionaux par Radio Extrem. Saamen Radio (Radio Sâmi), qui s'adresse à la population de langue sâmi en Laponie, couvre les régions de Haute-Laponie où cette langue est parlée et une partie de la Norvège. YLE diffuse des programmes de radios destinés aux étrangers, en plusieurs langues, sur la chaîne Capital FM qui est reçue dans la région de la capitale. Radio Finland d'YLE diffuse par satellite, dans le monde entier, ses émissions destinées à l'étranger en suédois, anglais, allemand, français, russe et latin (Nunti Latini). » (Info-Finlade)

« On dénombre, en Finlande, huit radios nationales, dont deux émettent en langue suédoise. Radiomafia, qui fait une place abondante à la musique rock émet sur 91,9 MHz dans la région d'Helsinki. Les programmes Räkärodeo réalisés par Miettinen offrent du bon rock finlandais et international (le mercredi à 22h), et Upteekki (de lundi à vendredi à 17h). A ne pas manquer aussi Rockmafia et les programmes de Hannu Blommila. Capital FM émet les informations et d'autres programmes en anglais, en allemand, en russe et en français. On peut l'écouter sur 103,7 MHz à Helsinki. En plus des réseaux nationaux, il existe un grand nombre de radios locales, par exemple Radio City (96,2 MHz), NRJ-Helsinki (96,8 MHz), Radio Alex (94,9 MHz) et Radio Stadi (91,1 MHz) à Helsinki. Les programmes de la radio sont indiqués dans tous les grands quotidiens, aux dernières pages. » (InfoMobil, décembre 1999)

Radio Åland et TV Ab, appartenant à la province d'Aaland, émettent depuis 1996. Les radios privées diffusent depuis 1993. Depuis 1980, les programmes locaux de la télévision sont diffusés à travers le réseau d'Åland.

Internet

La Finlande est à la fois une des pionnières de l'internet et des championnes du nombre de connexion par habitant. Des milliers de Webzines en finnois existent sur la Toile…


Solide pays de la presse écrite, la Finlande par Jyrki Jyrkiäinen (fr.)

La revue de la presse finlandaise par l’ambassade de France (fr.). Archive en ligne depuis octobre 1999.

Hensingin Sanomat : un site très complet en finnois, mais propose aussi un résumé des nouvelles en anglais

Hufvudstadsbladet (suèd.)

Turun Sanomat

Verkkouutise

Demari

Aamulehti


YLE

Les programmes en latin de la radio nationale

MTV3

Ruutunelonen

Radio-tv des Aaland


Nya Aland

C’est en Finlande, grand pays de l’Internet, qu’il faut chercher l’origine de Linux, le système d’exploitation alternatif créé en 1991 par Linus Torvalds, étudiant à l’université d’Helsinki, dont les sources code ont été diffusés gratuitement sur la Toile, puis améliorées bénévolement par de nombreux internautes au fil des années.

L'association de la presse finlandaise (fin.-suéd.-angl.)

 
© BiblioMonde.com