BiblioMonde

  Finlande
Les relations extérieures


-Laponie

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-S'informer sur le pays
-Apprendre la langue

-Le nom
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les îles
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Le commerce extérieur
-Les relations extérieures
-Actualité : Politique étrangère et défense
-La diaspora
-Les médias
-La littérature
-Le théâtre
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-La danse
-L'architecture
-Les régions touristiques
-Données écologiques

« Finlande devenue indépendante, le 6 décembre 1917, de la Russie soviétique dans les affres de la révolution, toutes son activité en matière de politique étrangère
reflète une relation restée non clarifiée, pendant plus de deux décennies, vis-à-vis de son ancienne métropole. Elle s'efforça par contre, par des moyens divers, de forger sa sécurité sur la réalité qui l'entourait. Avec la recrudescence de la tension internationale, la défiance entre les deux pays se solda, d'ailleurs, par deux guerres (la Guerre d'Hiver 1939-1940 et la Guerre de Continuation 1941-1944).

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la politique étrangère de la Finlande s'est donnée pour tâche d'instaurer, dans toute la mesure du possible, la stabilité de nos relations avec l'Est. Celui qui jeta les bases des rapports de bon voisinage et qui les négocia fut J.K. Paasikivi (Premier ministre 1944-1946, président 1946-1956). Après l'Armistice (signé le 19 septembre 1944), le Traité de paix de Paris (1947) et le traité d'Amitié, de Coopération et d'Assistance mutuelle conclu en 1948 établirent les fondements de la politique étrangère de la Finlande, en lui donnant une nouvelle orientation.

Le souci majeur de la Finlande est de rester en-dehors des conflits entre les grandes puissances. Cette politique de neutralité sous-entend le maintien des bonnes relations avec tous les pays. Au fur du développement des relations avec l'URSS, la Finlande s'est aussi ouverte au reste du monde.

Une étape importante a été franchie lorsque la Finlande est devenue membre de l'ONU. La Finlande a d'ailleurs joué, au sein de l'organisation mondiale, un rôle actif en étant membre, à deux reprises, du Conseil de Sécurité, en participant aux activités de maintien de la paix dans différentes régions du monde etc. En 1955, la Finlande a également adhéré au Conseil Nordique. La position de la Finlande sur la scène internationale s'est améliorée sensiblement lorsque l'URSS a renoncé, en 1956, à la base de Porkkala, louée à bail.

Sous les mandats d'Urho Kekkonen, successeur de Paasikivi à la présidence de la République, la situation internationale a évolué pour faire place à une politique de neutralité de plus en plus active. La Finlande a recueilli le fruit de cette activité en se voyant confier l'organisation de la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe (CSCE) réunie en 1975, à Helsinki.

Le président Mauno Koivisto a poursuivi les axes de la politique de ses prédécesseurs. En mai 1989, la Finlande est devenue membre du Conseil de l'Europe. La Finlande a adhéré à l'Union Européenne en 1995.

Les efforts en matière de coopération pour le développement ont aussi augmenté vigoureusement durant les années 1980. En 1989, la Finlande atteint le niveau d'aide au développement fixé par l'ONU (soit 0,7 % du produit national brut). En raison de la récession de ces dernières années, l'aide au développement a régressé (environ 0,4 % actuellement). » (extrait du site Infomobil)

Bibliographie

Histoire politique de la Finlande moderne : un ouvrage de référence

Finlande « finlandisation », Union soviétique...

La Baltique. Une nouvelle région en Europe


Actualité : La Politique étrangère et de défense en 2004 par Jacques Mer

La politique étrangère de la Finlande (fr.) : présentée par le ministère finlandais (1999).


la politique étrangère du gouvernement Jäätteenmäki (fr.)

Ministère finlandais des Affaires étrangères (fin.-suéd.-angl.)



L’UPI, Institut finlandais des relations internationales : The Finnish Institute of International Affairs (angl.)




Les relations Finlande-UE (fr.) : dossier

la présidence d’UE (1999) (fr.)

La Représentation permanente de la Finlande auprès de l’Union européenne

La Finlande et les autres pays nordiques (angl.)

Conseil des États de la Baltique


Les relations franco-finlandaises (source finlandaise)

Les relations franco-finlandaise (rapport du Sénat français, 2001)

Les relations avec la Belgique

La Finlande et les relations avec l'OTAN (fr.).

La Finlande et l’Otan (fr.)

La Finlande et le Conseil de l'Europe

 
© BiblioMonde.com