BiblioMonde

  Finlande
Le président


-Laponie

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-S'informer sur le pays
-Apprendre la langue

-Le nom
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les îles
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Le commerce extérieur
-Les relations extérieures
-Actualité : Politique étrangère et défense
-La diaspora
-Les médias
-La littérature
-Le théâtre
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-La danse
-L'architecture
-Les régions touristiques
-Données écologiques

Sauli Niniistö est le président de la Finlande depuis février 2012. Candidat de la droite conservatrice pro-européenne, il a succédé à la populaire Tarja Halonen (gauche).

Né en 1948, Sauli Niinistö est un conservateur pro européen. Candidat du centre (Kokomus), parti conservateur pro européen, il a décolleté 62.6 % des voix contre l'écologiste Pekka Haavisto (37.4 % des voix). Sauli Niniistö a été ministre des finances de 1996 à 2003.

Le président est élu depuis 1994 au suffrage universel direct pour un mandat de six ans, renouvelable une seule fois. Ses pouvoirs était jusqu'en 2000 relativement importants. Depuis cette date, ils ont été réduits au profit du gouvernement et du Parlement. Le président peut proposer des lois au parlement, c’est lui qui les ratifie. Il peut dissoudre le Parlement et d'ordonner de nouvelles élections. Il dispose le pouvoir militaire suprême et conduit la politique étrangère (en collaboration avec le gouvernement, et non plus seul comme avant 2000). Les prérogatives du Président en Finlande ont été progressivement restreintes notamment dans le domaine de l'UE, transférées en 2011 au Premier ministre.

Prochaines élections : janvier 2018


Les précédents présidents

Tarja Halonen (Social-démocrate), élue le 1er mars 2000 avec 51,7 % des voix contre Esko Aho (Parti du centre). Elle a été réélue en 2006 avec 51,8 % des voix face au conservateur Sauli Niinistö.

Née en 1944, Tarja Halonen a été la première femme finlandaise à accéder à ce poste. Avant de devenir présidente Tarja Halonen occupait avec succès le poste de ministre des Affaires étrangères lors de la période de présidence européenne de la Finlande (juillet-décembre 1999). Sa non-appartenance à l'Église luthérienne, son concubinage, son engagement pour les droits des homosexuels et sa réputation de « rouge » passent mal dans une certaine Finlande traditionnelle et rurale.

Martti Ahtisaari (social-démocrate) (né en 1937) : Président de 1994 à 2000. En politique étrangère son programme a mis en avant un système de sécurité européen et la coopération nordique tout en évitant toute participation à l'OTAN. Son grand oeuvre aura été sa mission de conciliation au Kosovo qui a débouché sur l'accord de paix du 3 juin 1999 entre Slobodan Milosevic et l'OTAN-Russie. Ses continuels déplacements à l'étranger ont fini par lasser les Finlandais en leur donnant l'impression qu'il était toujours absent. Les sondages ne lui donnaient aucune chance d'être réélu en 2000 et il s'est bien gardé de se représenter.

Mauno Koivisto (social-démocrate) : Président de 1982 à 1994, deux mandats. Économiste et ancien chef du gouvernement.

Urho Kaleva Kekkonen (centriste) (1900-1986) : Président de Finlande pendant vingt cinq ans (de 1956 à 1981). Cinq mandats présidentiels successifs ont fait de lui une des figures majeures de l'histoire politique finlandaise. Son nom est lié à la fameuse ligne politique « Paasikivi-Kekkonen » dont l'ingrédient de base était la préservation de rapports de bon voisinage avec l'ex-URSS. Au fil du temps Urho Kekkonen était devenu l'irremplaçable garant de rapports harmonieux avec le « grand frère » soviétique. L'effondrement de l'URSS a rendu totalement caduque cette politique marquée par une prudence confinant à la pusillanimité.

J.K Paasikivi, président de la République de 1946 à 1956 (Source : info-Finlande)

Sauli Niinistö (président depuis 2012)

Le site du président

L'élection du Président de la République (fr.) : les règles de droit

les prérogatives du président (fr.)

Tarja Halonen (présidente de 2000 à 2012)


Centenaire de la naissance du Président Urho Kekkonen : Le 3 septembre 2000 marqua le centenaire de la naissance de celui qui exerça le plus longtemps la fonction de président de la République de Finlande, de 1956 à 1981. Au total, la carrière de Kekkonen dans la vie politique finlandaise dura près de 50 ans. Élu député en 1936, il fut aussi plusieurs fois ministre et, dans les années 1950, cinq fois Premier ministre.

 
© BiblioMonde.com