BiblioMonde

  Finlande
Villes et régions


-Laponie

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-S'informer sur le pays
-Apprendre la langue

-Le nom
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-Les îles
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Le commerce extérieur
-Les relations extérieures
-Actualité : Politique étrangère et défense
-La diaspora
-Les médias
-La littérature
-Le théâtre
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-La danse
-L'architecture
-Les régions touristiques
-Données écologiques

La Finlande est un pays unitaire

Sa capitale est Helsinki depuis 1812. La ville compte un peu plus d'un demi-million d'habitants. L’agglomération comprend aussi les villes de Vantaa, Espoo et Kauniainen, soit un million d'habitants.

Il se subdivise en

- 1 province autonome : les îles d’Aaland (Åland, en suédois - Ahvenanmaa, en finnois).

L'assemblée législative ou parlement d'Aaland est appelé Lagting, celui-ci nomme le Landskapsstyrelse, le gouvernement. La loi sur l'Autonomie est entrée en vigueur le 1er janvier 1993. Elle peut être modifiée par le parlement d’Helsinki, , conformément à la constitution finlandaise et en accord avec l'Assemblée législative d'Aaland. Les compétences de l’État finlandais se limite aux affaires étrangères, à la majeure partie du droit civil et pénal, au système judiciaire, aux douanes et la monnaie. Un député aalandais siège au parlement finlandais. Il est élu dans les mêmes conditions que les autres membres de l'Assemblée législative nationale.


Les 30 députés du Lagting sont élus au suffrage universel par scrutin secret tous les quatre ans, par les citoyens à partir de 18 ans. Le droit de vote et d'éligibilité sont réservés à ceux possédant la citoyenneté régionale. L’assemblée élue en octobre 1999 comprend 9 libéraux, 9 centristes, 4 modérés, 4 indépendants (conservateurs), 3 sociaux-démocrates (gauche), 1 membre du parti du progrès (ext. droite). Le gouvernement se compose de 5 à 7 membres, son chef de l'exécutif porte le titre de Lantråd. Le conseil est élu conformément aux principes parlementaires, après des négociations entre les groupes politiques.

- 5 provinces (lääni) non-autonomes dirigées par des préfets nommés par le gouvernement.

Liste : Laponie, Oulu, Finlande occidentale, orientale et méridionale.

A la tête de ces provinces se trouvent un représentant de l'Etat ou préfet nommé (pour 8 ans au plus) par le gouvernement parmi les politiciens chevronnés.

Les préfets coordonnent la politique de l'Etat dans le domaine de l'enseignement, de la culture, des affaires sociales et de la santé, des affaires économiques, de la concurrence, de la consommation, des produits alimentaires, des affaires vétérinaires, de la police, du sauvetage et de la lutte contre les incendies, des transports, de la jeunesse et des sports et de la justice.



- 20 districts :

Appelés aussi région, ils ont la taille d'un département français. Cet échellon administratif résulte de la réforme de 1997. Il comprend des centres pour l'emploi et le développement économique, créés en 1997 ; des centres pour l'environnement, créés en 1995  ; les autres administrations régionalisées de l'Etat qui comptent au total 140 bureaux et 30 000 agents publics.

Liste : Uusimaa, Savo, Finlande du Sud-ouest, Carélie du Nord, Itä- Uusimaa, finlande centrale, Satakunta, Ostrobothnie méridionale, Häme, Ostrobothnie, région de Tampere, Ostrobothnie centrale, Päijät-Häme, Ostrobothnie du nord, Kymenlaakso, Kainuu, Carélie du Sud, Laponie, Sud-Savo, Aaland




- 440 communes, dont 120 communes urbaines


L'administration des communes se base sur le principe de l'autonomie administrative, dont les origines remontent aux très anciennes assemblées réunies autour d'une roche. Dans les communes, le pouvoir suprême est exercé par le conseil municipal, dont les membres sont élus tous les quatre ans, à l'occasion des élections municipales. Les conseils municipaux élisent un exécutif et désignent les commissions.

Les communes sont chargées de la mise en œuvre de la santé, de l'action sociale et de l'enseignement. De plus, la planification de leur ressort, la construction des routes et l'organisation de la gestion de l'énergie entrent dans leurs attributions. Les communes font construire aussi des logements. Les communes tirent leurs revenus de l'impôt municipal et de charges et redevances perçues pour les services qu'elles mettent en œuvre. Elles touchent aussi des subventions de l'État. Afin d'organiser certains services, les communes se sont constituées en associations intercommunales.

Helsinki, Une ville construite sur décision royale (fr.)


La ville d’Helsinki (fr.) : site officiel

L’autonomie des Aaland (fr.)

L’origine de l’autonomie des Aaland (fr.)

La carte des provinces

La carte des districts

La ville d'Oulu

la ville de Turku

La ville de Tampere

La ville de Rovaniemi

Les sites des principales villes

 
© BiblioMonde.com