BiblioMonde

  Grèce
Villes et régions


-Balkans
-Salonique
-Athènes

-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-La population
-L'immigration
-Les langues
-Les minorités linguistiques
-Chronologie
-L'État et la religion
-Les minorités religeuses
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le chef du gouvernement
-Le paysage politique
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-La diaspora

La République grecque est un État unitaire.

La capitale  : Athènes (depuis 1833). Avec Le Pirée (le port d'Athènes), l'agglomération athénienne totalise quelque 3,2 millions d'habitants (soit presque un habitant de la Grèce sur trois).

Le maire d'Athènes est Nikitas Kaklamanis (ND) élu en octobre 2006. Il a succédé à Dora Bakoyannis (ND), élue en 2002, la fille de l'ancien Premier ministre Constantin Mitsotakis.

Les élections municipales d'octobre 2006 ont également permis aux conservateur de garder la mairie de Salonique (Vassilis Papagiorgopoulos réélu), mais ils ont perdu Le Pirée au profit des socialistes menés par l'ex-star internationale de basket Panagiotis Fassoulas.

La loi électorale permet en outre aux candidats d'être élus dès le premier tour avec seulement 42 % des suffrages.

Le découpage administratif

Mis à part le cas très particulier du Mont Athos (territoire auto-administré), aucune partie du territoire grec ne jouit d'un statut d'autonomie.

La Grèce est composée de 52 départements (nomos) et divisée en 13 régions dont la plus grande est celle de Macédoine.

Chaque département est divisé en cantons (éparchies) et lui-même en municipalités (démes). Il y a 900 municipalités rurales et 133 communes urbaines.

Les régions - leur capitale et les départements qui la compose


Macédoine de l’Est et Thrace - capitale : Komotini - départements : Drama, Évros, Kavala, Xanthi, Rhodope (Rodopi)

Macédoine centrale - capitale : Salonique (Thessaloniki) - départements :
Imathia, Salonique ou Thessalonique (Thessaloniki), Kilkis, Pella, Pieria, Serres, Chalcidique (Chalkidiki)

Macédoine de l'Ouest - capitale : Kozani - départements : Grevena, Kastoria, Kozani, Florina


Épire - capitale : Jannina (Ionannina) - départements : Arta, Thesprotie (Thesprotia), Jannina (Ioannina), Prévéza (Preveza)

Thessalie - capitale : Larissa - départements : Kardhitsa, Larissa, Magnésie (Magnissia), Trikala

Îles Ioniennes - capitale : Corfou (Kerkyra) - départements : Zante (Zakynthos), Corfou (Kerkyra), Céphalonie (Kefallinia), Leucade (Lefkada)

Grèce de l'Ouest - capitale : Patras (Patra) - départements : Achaïe (Achaia), Élide (Ilia)

Grèce Centrale - capitale : Lamia - départements : Béotie (Viotia), Eubée (Evia), Évritanie (Evritania), Phocide (Fthiotida), Phtiotide (Fokida)


Attique (Attiki) - capitale : Athènes (Athina) - départements : Attique (Attiki )

Péloponnèse - capitale : Tripoli - départements : Argolide (Argolida), Arcadie (Arkadia), Corinthe (Korinthia), Laconique (Lakonia), Messénie (Messinia)

Nord de l'Égée - capitale : Mytilène (Mitilini) - départements : Mytilène (Lesbos), Samos, Chios

Sud de l'Égée - capitale : Ermoupoli - départements : Dodécanèse (Dodékanèse), Cyclades (Kiklades)

Crète (Kriti) - capitale : Héracleion (Iraklio) - départements : Héracléion (Iraklio), Lassithi, Réthymnon (Rethymno), La Canée (Chania)

Mont-Athos : Centre monastique orthodoxe jouissant d'un statut d'autonomie interne

« Une réforme récente a redéfini le rôle des régions et a renforcé leur structure administrative afin de mener à bien leurs politiques. Les régions appliquent les politiques nationales et européennes de développement économique et social dans le cadre géographique de leurs compétences. Elles jouent un rôle important en matière de planification régionale. De même, les ministères du gouvernement central vont peu à peu transférer les pouvoirs exécutifs aux régions et se concentrer davantage sur l’élaboration des politiques.  

Chaque région est dirigée par un Secrétaire général, nommé par le conseil des ministres, qui représente le gouvernement central au niveau régional, et qui assure l’application des politiques gouvernementales. Le Secrétaire général peut également être révoqué ou amené à travailler dans une région différente. » (extrait du site de l'ambassade de Grèce)

Les élections locales d'octobre 2006 ont permis au PASOK (socialistes) de conserver la plupart de ses places fortes notamment les deux super-préfectures qu'il détenait depuis 2002 : celle d'Athènes-le Pirée et celle d'Evros-Rhodope en Thrace, au nord-est du pays. 

Athènes, au fond : la colline du Lycabette

La Municipalité d’Athènes

Le département d'Athènes (nomarchia)

Le Pirée

Croissance de l'agglomération athnénienne
Texte de Kalistheni Avdelidi en bas de page (fr.)

Biblio : Athènes : urbanisme culture et politique par Georges Prévélakis

Le Miracle athénien au XXe siècle par Guy Burgel

La carte des départements

L'Agence hellénique pour le développement local

La Municipalité de Salonique

Biblio : Salonique au XXe siècle : De la cité ottomane à la métropole grecque

Kavala

Chios

Réthymnon

Ministère de la Macédoine et de la Thrace (gr.-angl.)

La Macédoine centrale (gr.) : site officiel.

l’Histoire de la Macédoine (site officiel) (angl.)

Agence de presse macédonienne (gr.-angl.-russe).

L’Histoire de la Thrace : site officiel (angl.), une chronologie de l’antiquité à nos jours.

Biblio : La Thrace grecque - Populations et territoire

 
© BiblioMonde.com