BiblioMonde

  Haïti
Données économiques


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les frontières
-Les îles
-La population
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les relations extérieures
-La diaspora
-Les médias
-Données culturelles
-La musique
-Données écologiques

Haïti est le pays le plus pauvre des Amériques avec 80 % des Haïtiens vivant sous le seuil de la pauvreté. L'économie formelle (les usines de sous-traitance) a été très affecté par la suspension de l'aide économique en 2000. Celle-ci a très partiellement repris en 2003 en dépit de l'absence d'ouverture économique.

Depuis le printemps 2003, le président Aristide réclame à la France (officieusement pour le moment) le remboursement des millions de francs-or versés à la France pendant des décennies en échange de la reconnaissance de l'indépendance. Cette somme réactualisée, a été estimée par le gouvernement haïtien à 21 milliard de dollars. Sans nier une dette de la France à l'égard de leur pays, l'opposition et les intellectuels de la diaspora refusent de s'associer à une demande émanant d'un régime aussi corrompu et peu démocratique ce celui du président Aristide.

PIB : 3,5 milliards $ (2002)

Croissance du PIB réel : 0 % (2002)

PIB par habitant : 929 $ (2002)

Taux d'inflation : 8,7 % (2002)

Taux de chômage : 60 % (estimation)

La monnaie : la gourde, équivaut à 100 centimes. La Banque de la République d'Haïti émet des pièces de 5, 10, 20, 50 centimes, de 1 et 5 gourdes et des billets de 5, 10, 25, 50, 100, 250 et 500 gourdes (100 gourdes = 2 euros).

« Alors qu’Haïti a longtemps été considéré comme un pays essentiellement agricole, la part de l’agriculture dans le PIB est passé de 44 % en 1950 à 28 % en 1988. Quant à la part de la drogue, elle tend à dépasser celle de l’ensemble des secteurs conventionnels. Selon une récente étude du United Nations International Drug Control Programme UNDCP Drug Trends in the Caribbean (1998/99) Haïti serait devenu, après Puerto Rico, la plaque tournante de la drogue. » (extrait de)

Oublié de Dieu... et des hommes : Depuis dix ans, l'Union européenne et les États-Unis maintiennent un embargo injustifié sur l'aide humanitaire envers l'un des pays les plus pauvres du monde. Plusieurs milliards d'euros d'aide sont gelés tandis que la population haïtienne souffre et voit diminuer son espérance de vie (Courrier international, févier 2003)

La banque nationale (BRH) : propose des statistiques en ligne

Les billets de banque

Haïti : La plus grande expression du néolibéralisme (par João Alexandre Peschanski, Risal, 7 avril 2005)


Le Bureau des mines et de l'énergie

Un député français demande la restitution de la dette de l'indépendance haïtienne : La députée française de la Guyane, Christiane Taubira, a demandé au Premier ministre français Jean Pierre Raffarin de restituer à Haïti la dette payée pour la reconnaissance de son indépendance proclamée le 1er janvier 1804 (20 janvier 2003)

Les enfants dans la domesticité en Haïti

La production de mangues

 
© BiblioMonde.com