BiblioMonde

  Hongrie
Le gouvernement


-Visiter le pays
-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Les frontières
-La population
-Les Tsiganes
-Les langues
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-La conjoncture économique
-Données culturelles

Le Premier ministre est Viktor Orban (droite nationaliste), qui a remporté une large victoire aux élections législatives du 6 avril 2014, a été officiellement reconduit le 10 mai 2014 au poste de Premier ministre qu'il occupe depuis 2010. Son gouvernement resserré de 10 ministres ne comporte aucune femme !

Depuis son arrivée au pouvoir, en mai 2010, le premier ministre conservateur de Hongrie, Viktor Orban, a accentué sa mainmise sur tous les leviers du pouvoir, cependant que la presse et la justice ont été consciencieusement mises au pas. Il a aussi créé autour de lui une forme d’oligarchie, une coterie qui bénéficie de ses largesses et à laquelle participent ses proches – famille et amis –.


Le Premier ministre choisit ses ministres et a le droit exclusif de les renvoyer. Chaque personne nommée pour un ministère passe devant un ou plusieurs comités parlementaires dans des auditions consultatives ouvertes, et doit être formellement approuvée par le Président.


Les anciens premiers ministres

Gordon Bajnai (avril 2010-avril 2010) (indépendant soutenu par la gauche)
Ministre sortant de l'Économie et qui dirige un gouvernement socialiste minoritaire, il avait reçu le soutien de l'Alliance des démocrates libres. Né en 1968, Gordon Bajnai est issu du monde des affaires. Économiste, ex-homme d’affaires comme son prédécesseur, dont il est l’un des très proches amis, Bajnai promet d'accentuer encore la politique libérale, à l'excès, engagée par son prédécesseur.

Ferenc Gyurcsány (socialiste) d'août 2004 à avril 2009. À la tête d'abord d'une coalition socialiste-libérale (MSzP et SzDSz. Il est confronté en avril 2008 à la défection du SzDSz qui passe à l'opposition.
Né en 1961 à Pápa, Ferenc Gyurcsány a commencé sa carrière politique dans les jeunesses communistes. Il a fait des études d'économie et crée plusieurs entreprise dans les années 1990 qui lui permette de devenir un des hommes les plus riches du pays. Il incarne une nouvelle génération de gauche qui entend concilier compétitivité et justice sociale. Il est ministre de la Jeunesse et des Sport en 2002. Il est entré en politique dans le sillage de Péter Medgyessy, chef du Parti socialiste. En 2002, il est l'un de ses ministres, puis son successeur à la tête du gouvernement en août 2004. Aux législatives d’avril 2006, la coalition de Ferenc Gyurcsány était reconduite au pouvoir en obtenant 210 sièges sur 386, devant la Fidesz (164 sièges). La diffusion par la radio publique hongroise d’un discours du Premier ministre tenu à huis clos, où il déclare que le gouvernement a « menti » pendant la campagne électorale sur la situation économique du pays et sur ce projet de plan d’austérité à mettre en œuvre après les élections, provoque plusieurs semaines d'émeute à l'automne 2006.

Viktor Orbán, Premier ministre depuis 2010
(droite, appuyé par l'extrême droite)

Le site du gouvernement (hong.-angl.)

Ferenc Gyurcsány, un des hommes d'affaire les plus riches du pays a gouverné la Hongrie de 2004 à 2009


 
© BiblioMonde.com