BiblioMonde

  Hongrie
Le régime politique


-Visiter le pays
-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Les frontières
-La population
-Les Tsiganes
-Les langues
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-La conjoncture économique
-Données culturelles

La Hongrie a renoué avec la démocratie avec la constitution de 1989 (qui a remplacé celle de 1949 qui instituait un État communiste). Cette démocratie a été systématiquement biaisée par le gouvernement de Viktor Orban depuis sa conquête du pouvoir en 2010.

« En avril 2014, les électeurs avaient "un véritable choix", qu’ils ont pu exprimer librement. Mais tout le reste – du déroulement de la campagne au mode de scrutin – était « unfair » (inéquitable), au service d’un seul parti, pour ne pas dire d’un seul homme, en faveur desquels l’ensemble des médias d’Etat ont été mobilisés. (...)
Avec 44,5 % des suffrages, le Fidesz perd des voix par rapport à son score précédent (52,7 %), mais approche du seuil des deux tiers des sièges à l’Assemblée. Ce score devrait lui permettre de faire voter des textes sans débat – ce qui est tout de même plus pratique. » (Le Monde, 10 avril 2014)

Le régime est parlementaire, le président de la République n'a qu'un rôle honorifique, c'est le Premier ministre qui dirige le pays.

Le pouvoir législatif appartient au Parlement (la Országgyülés) dont les 386 membres sont élus pour quatre ans. Parmi eux, 106 sont élus au scrutin uninominal dans les 106 circonscriptions, 93 le sont à la proportionnelle sur des listes.

La plus haute juridiction du pays est la Cour suprême, siégeant à Budapest. Ses membres sont élus par l’Assemblée nationale. Les cours de comitat, de district et de ville traitent les affaires criminelles et sont en principe présidées par un juge professionnel et deux assesseurs. Les juges sont élus par des conseils locaux pour trois ans.

Le Parlement hongrois : la Országgyülés

La Cour constitutionnelle (hong.-angl.)

La Commission électorale

 
© BiblioMonde.com