BiblioMonde

  Libye
Le régime politique


-Le régime politique

La Libye de Kadhadfi n'existe plus. Deux camps rivaux – Tobrouk-Baïda (à l'Est) et Tripoli (à l'Ouest) se partagent le pays.

À Tobrouk, le Parlement rassemble libéraux, anti-islamistes et ex-kadhafistes. Il a été élu en juin 2014 en vertu d'un scrutin validé par la « communauté internationale » et dispose de la légitimité législative.

À Tripoli du Congrès général national (CGN), coalition dans laquelle les islamistes exercent une influence significative, se réclame de la révolution anti-kadhafiste de 2011.

« Afin d'apaiser le CGN rival de Tripoli, un plan de l'ONU lui garantit un quasi-droit de veto au sein d'un pouvoir exécutif aux prérogatives renforcées. Deux instances où le CGN sera présent – le Conseil d'Etat (opérant de facto en seconde chambre, même s'il n'en a pas formellement le titre) et l'équipe des négociateurs de l'accord (érigée en sorte de club de "parrains" historiques de la réconciliation) – pèseront en effet de tout leur poids dans un certain nombre de décisions stratégiques. De fait, le rôle politique du Parlement de Tobrouk, pourtant reconnu comme le seul légitime, est notablement affaibli. » (Frédéric Bobin, Le Monde, 12 juin 2015). Le plan de l'ONU a pour moment été rejeté par Tobrouk.

Avril 2016 : Les autorités libyennes non reconnues, installées à Tripoli, annoncent qu’elles abandonnent le pouvoir, permettant au gouvernement d’union soutenu par les Nations unies de prendre les commandes.

 
© BiblioMonde.com