BiblioMonde

  macédonien
Histoire de la langue


-vieux slave

-Classification
-Alphabet et phonétique
-Où la parle-t-on ?
-Histoire de la langue
-Géopolitique de la langue

Longtemps simples dialectes slaves, les différentes formes du macédonien n’ont commencées à être écrites qu’au début du XIXe siècle.

En août 1944, le macédonien est désigné comme langue officielle de la république fédérée de Macédoine, composante de la Yougoslavie. Reste à codifier cette langue. Ce sera fait en 1945, sur la base du parler de la Macédoine centrale (les régions de Vélès, Prilép, Bitola, Kitchévo...). Après l'établissement des normes graphiques de la langue et de ses règles orthographiques, paraît une première grammaire du macédonien... Peu à peu, le macédonien va s’imposer comme langue face au serbo-croate et surtout face au bulgare dont il n’était considéré jusque-là, par les Bulgares, que comme une variante.

Si la langue macédonienne existe depuis des siècles, elle n’a été reconnue comme telle que récemment. Néanmoins, elle a pour ancêtre la première langue slave écrite, le slavon, établi sur la base du parler de la région de Salonique. D'abord écrite en glagolitique, cette langue s'est écrite à partir du XIIe siècle avec l'alphabet cyrillique.

Il faut attendre la renaissance culturelle macédonienne au début du XIXe siècle pour voir naître une première littérature proprement macédonienne (Y. Krtchovski, K. Peytchinovitch...), mais dans une langue qui n'est pas encore codifiée, c’est à dire qui varie selon les auteurs et d'une région à l'autre.
Bruno Teissier

 
© BiblioMonde.com