BiblioMonde

  Macédoine
La population


-Balkans

-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les frontières
-La population
-Les langues
-La capitale
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-La politique européenne

Officiellement : 2 millions d'habitants, en réalité certainement moins d'un million et demi, en raison de l'émigration massive de famille vers l'Ouest de l'Europe.

Les résultats du recensement de la population effectué en 2002 constituent les seules données officielles. Population totale : 2 022 547 habitants.

dont

Macédoniens : 64.18 %

Albanais : 25.17 %

Turcs : 3.85 %

Roms : 2.22 %

Valaques : 0.48 %

Serbes : 1.78 %

Bosniens : 0.84 %

autres : 1.04 %

De sérieux doute pèsent sur l'objectivité de ce décompte de 2002, en raison d'une surestimation supposée des Albanais. En octobre 2011, le recensement de la population macédonienne a été suspendu car les normes établies n’étaient pas respectées sur le terrain, rendant de fait les résultats caduques. Les membres de la Commission Nationale de Recensement (DPK) ont collectivement démissionnés car ils se sont aperçus que les informations relevées par les agents de recensement ne sont pas conformes à la réalité sur le terrain..

Indice de fécondité de 2 enfants par femme, le taux de croissance de la population est faible (0,26 % en 2006)

Les Torbeshi (Slaves musulmans) se définissent, depuis 1992, comme Turcs ou comme Albnais. Ils vivent dans neuf villages : Brostica, Zitineni, Golem Papradnik, Mal Papradnik, Balanci, Odjovci, Crnobuci, Baramoci et Gorenci. Leurs coutumes et leur dialecte sont très proches de ceux des Pomaks des Rhodopes (Bulgarie) ou des Gorani d’Albanie et du Kosovo.

De 2000 à 2015, environ 600 000 personnes auraient quitté le pays. Désormais, les départs se font en famille, ce qui signifie que les émigrés n’envoient plus d’argent au pays. La catastrophe démographique et économique semble inéluctable.

 
© BiblioMonde.com