BiblioMonde

  Macédoine
Le président


-Balkans

-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les frontières
-La population
-Les langues
-La capitale
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-La politique européenne

Georgi Ivanov, le chef de l’État macédonien a été élu en avril 2009 avec le soutien du parti au pouvoir VMRO-DPMNE (dirigé par le Premier ministre Gruevski). Il a été élu avec 63,4 % des suffrages face à Ljubomir Frckoski, ancien ministre de l'Intérieur et des Affaires étrangères, soutenu par le principal parti d'opposition, l'Union sociale-démocrate (SDSM), et le Nouveau parti social-démocrate (NSDP). En avril 2014, Gjorgji Ivanov est arrivé en tête du 2e tour de l'élection présidentielle le 27 avril avec 55,25 % des suffrages devançant Stevo Pendarovski (SDSM), qui a recueilli 41,17 % des voix.

Le chef de l’État est le président de la République, élu au suffrage universel pour cinq ans. Également chef du gouvernement, il nomme, avec l’approbation de l’Assemblée, un Premier ministre, qui gère les affaires courantes. Le président ne peut opposer son veto à une loi votée par les deux tiers de l’Assemblée.

Le Parlement macédonien a adopté en octobre 2008 une réforme constitutionnelle modifiant la loi électorale qui vise à abaisser le seuil de participation de 51 à 40 % pour l'élection du chef de l'Etat et à créer une commission électorale nationale dont le président serait nommé par l'opposition. Pour présenter sa candidature, il faut être âgé d'au moins 40 ans et recueillir soit 10 000 votants ou le soutien d'au moins 30 députés. Les candidats doivent certifier qu'ils n'ont jamais collaboré avec les anciens services secrets.

Prochaine élection présidentielle : mars-avril 2019

anciens pésidents

Branko Crvenkovski (2004-2009)

Georgi Ivanov, le président élu en 2009, réélu en 2014
(droite libérale)

Branko Crvenkovski (2004-2009)

 
© BiblioMonde.com