BiblioMonde

  Maroc
Le tourisme


-Casablanca

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-Apprendre la langue
-Aider le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Les frontières
-La population
-Les langues
-Données historiques
-Religions
-L'État et la religion
-Le type d'État
-Le régime politique
-La monarchie
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Les droits de l'homme
-Le statut des femmes
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les relations extérieures
-La diaspora
-Les médias
-La liberté de presse
-Données culturelles
-Le tourisme
-Les régions touristiques
-La francophonie locale
-Données écologiques

Quelque 7,5 millions de visiteurs étrangers visitent chaque année le Maroc (chiffre de 2007). Ce chiffre inclue les Marocains de la diaspora qui visitent leur famille pendant les vacances, mais le nombre de touristes connaît une très forte croissance (+13 % par rapport à 2006).

Le tourisme est le premier pourvoyeur de devises, loin devant les transferts financiers des Marocains à l'étranger et les ventes des phosphates.


Le tourisme en toute saison : le principal atout du Sud marocain est de pouvoir attirer des touristes en hiver comme en été. L’Égypte, l’autre grande destination moyen-courrier du tourisme hivernal est très chaude en été, alors que l’océan tempère fortement le climat du littoral marocain. Un autre paradoxe du Maroc est d’offrir la possibilité de faire du ski le matin et de se baigner dans la piscine de l’hôtel l’après midi à l’ombre des palmiers. Les pistes de ski de l’Atlas ne sont qu’à deux heures de voiture de Marrakech.

Marrakech est devenue en quelques années la véritable capitale du tourisme marocain au point d’éclipser Agadir en notoriété. L’immobilier de tourisme est en pleine explosion. L’industrie du colloque s’y développe rapidement. La grande métropole impériale est devenu le symbole du dépaysement facile, bon marché pour certains, luxueux pour ceux qui y viennent simplement passer le week-end, comme autrefois on allait à Venise. La ville est devenu un véritable rendez-vous de la jet-set autant qu'une destination très populaire.

Lire : Jemâa el Fna : la célèbre place de Marrakech

Une population totalement francophone (dans les lieux touristiques) et particulièrement chaleureuse, des routes de bonnes qualités, des hôtels en grandes quantités et de toutes catégories. Peu de risques politiques et une criminalité limitée…forment les principaux atout du Maroc. Un pays recommandé pour le voyage individuel, même si peu de touristes s’y risquent encore, notamment dans le Nord, délaissé par les étrangers.

Une riche architecture héritée différentes dynasties qui ont fait l’histoire du Maroc est un des attraits du pays. Mais cela peut être aussi une source de frustrations pour les touristes qui doivent le plus souvent se contenter des photos de leur guide pour connaître les trésors de l’architecture du pays. La plupart des monuments célèbres sont religieux (mosquées, medersa, mausolées...) l’accès en est interdit aux non musulmans depuis un décret datant de l’époque de… Lyautey. L’architecture musulmane ne s’extériorise pas comme en Occident, toute la richesse est généralement à l'abri des regards de la rue. On conseillera au touriste féru d’architecture islamique d’aller plutôt visiter la grande Mosquée de Damas ou la mosquée Bleue d’Istanbul que de tenter d’apercevoir, à la dérobé, l’intérieur de la célèbre Karaouiyine de Fès. À mesure que les medersas ont été restaurées, elles se sont, les unes après les autres, fermées aux visiteurs… Cela dit, la Grèce sans ses monuments resterait un pays passionnant à parcourir, le Maroc aussi et peut-être plus encore, en raison de la vie extraordinaire qui subsiste dans ses médinas et l’artisanat que l’on y produit.

Le sport et l’aventure Saharienne, notamment à partir de Ouarzazzate qui commence à concurrencer Marrakech pour son offre de dépaysement.Située à deux heure de route, Zagora est en train de devenir le point de départ des méharées... Un tourisme en plein essor (qui profite de la quasi fermeture de l'Algérie aux touristes depuis 10 ans).

Le « paradis » des golfeur : est autre image (un peu dépassée) du Maroc qu'avait cherché à promouvoir l'ancien roi Hassan II. Un luxe, certainement excessif, pour le Maroc régulièrement affligé par la sécheresse.

Le Maroc hors des sentiers battus : Tanger, toute empreinte de nostalgie, la côte méditerranéenne pour se mêler aux touristes marocains, la montagne du Rif (le pays du kif, variante locale du haschich) et ses joyaux comme la petite ville de Chefchaouen, sorte de Mykonos des montagnes (et d’avant le tourisme)…

Lire : Au pays des merveilles : Les plus beaux sites naturels du Maroc

Bibliographie

Une liste de guides touristiques

Les villes du Maroc

Montagnes du Maroc - trekking et ski de randonnée : Toubkal, Mgoun, Siroua et Sahro

Développement et tourisme au Maroc

Une carte du Maroc : sur le site de Lonely Planet (angl.)


Un petit guide pratique pour voyager au Maroc.

l'héritage culturel du Maroc : les grandes catégories de sites à visiter.


Les montagnes enneigées de l'Atlas vues de Marrakech, capitale touristique du Maroc.

Trekking au Maroc quelques conseils utiles avant de partir et le récit de d’une ascension du Toubkal. Sur le site de passionnés de montagne (fr.).

Essaouira, la ville à la mode, sur le littoral atlantique.

La qualité des eaux de baignade : la carte des plages polluées

À propos du surf au Maroc : un site tout entier est consacré à ce sport.

Le Maroc, un paradis pour les surfeurs : Depuis quelques années, notre pays, dont les vagues et le vent se prêtent à la perfection aux sports de vagues, attire de plus en plus de surfeurs.(par Valérie Dolfen, Maroc-Hebdo, juin 2003)

La glisse fait la planche
Si les baigneurs attendent le printemps pour les premiers plongeons, les « enfants de la glisse » hantent toutes les plages du Maroc 12 mois sur 12. Et le pays est réputé pour ses vagues (par Amale Samie, Maroc-Hebdo, juillet 2002)

Une belle collection de photo sur la vie quotidienne au Maroc (angl.).

Un album de photo sur le Maroc

Le site de Youssef Hamiza : guide de Montagne en pays Berbères.

La ruée vers le désert (par Corinne Scemama, L'Express, 4 avril 2002) : Silence, liberté, quête de soi... les voyagistes rivalisent pour satisfaire ces nouvelles soifs. Dans le Sud marocain comme en Tunisie, un véritable marché se développe. Parfois au détriment de l'aventure et de la nature.

Vous partez au Sahara ? : Prenez le temps de lire cette fiche. Elle indique quelques attitudes et gestes simples afin de voyager de manière responsable au Sahara, de respecter et préserver son patrimoine naturel et culturel (a360.org).

Les parcs naturels (trois articles de la revue terre et vie).




 
© BiblioMonde.com