BiblioMonde

  Norvège
Le paysage politique


-Laponie

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les langues
-Le chef du gouvernement
-Le paysage politique

Les forces de droite ont remporté les élections législatives du 9 septembre 2013.

- Le Parti conservateur (H), présidé par l'ancienne ministre des Affaires locales et du Développement régional (2001-2005), Erna Solberg, a recueilli 26,8 % des suffrages et remporté 48 sièges (+ 18 par rapport aux précédentes élections législatives du 14 septembre 2009).

- Le Parti du progrès (FrP), parti populiste dirigé par Siv Jensen, a obtenu 16,4 % des voix et 29 sièges (- 12).

- Le Parti chrétien-populaire (KrF) de Knut Arild Hareide a recueilli 5,6 % des suffrages et remporté 10 sièges (=)

- Le Parti libéral (V), présidé par Trine Skei Grande, a remporté 5 % des voix et 9 sièges (+ 7).

Ensemble, les forces de droite ont donc obtenu 54 % des voix et 96 des 169 sièges du Storting, chambre unique du Storting (Parlement).


- Le Parti travailliste (DNA), dirigé par le Premier ministre sortant Jens Stoltenberg, peut se réjouir d’avoir conservé sa place de premier parti du pays. Il a recueilli 30,8 % des suffrages et obtenu 55 sièges (- 9).

- Le Parti du centre (Sp), parti membre de la coalition gouvernementale sortant, dirigé par la ministre des Affaires locales Liv Signe Navarsete, a obtenu 5,5 % des voix et 10 sièges (- 1)

- Le Parti socialiste de gauche (SV), également membre du gouvernement sortant et présidé par le ministre de l’Enfance, de l’Égalité et de l’Insertion sociale, Audun Lysbakken, a recueilli 4,1 % des suffrages et 7 sièges (- 4).

- Le Parti vert (MDG) a remporté 2,8 % des voix.

La participation, en 2013, s’est élevée à 71,4 %, soit -5 points par rapport au scrutin législatif du 14 septembre 2009

Septembre 2013 : Victoire électorale de la droite : pour la
première fois depuis 24 ans, la Norvège va se doter d’un Premier ministre conservateur

 
© BiblioMonde.com