BiblioMonde

  Portugal
Le président


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Apprendre la langue

-Le nom du pays
-Le conflit territorial
-Les frontières
-Les îles
-Données démographiques
-L'immigration
-Les langues
-L'État et la religion
-Les minorités religeuses
-Villes et régions
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le chef du gouvernement
-Le paysage politique
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les relations extérieures
-Les médias
-La littérature
-Le théâtre
-Le cinéma
-Les beaux-arts
-La musique
-La danse
-Les régions touristiques

Le président est Rebelo de Sousa (conservateur), élu au premier tour en janvier 2016, devant l'indépendant de gauche Antonio Sampaio da Novoa.

Né en 1948, Rebelo de Sousa est le fils d'un ancien ministre conservateur. Il a été professeur de à la faculté de droit de l'université de Lisbonne et ministre des Affaires parlementaires dans le gouvernement conservateur de Francisco Pinto Balsemão entre 1982 et 1983. Il a dirigé le Parti social-démocrate (conservateur) de 1996 à 1999. Il a été ensuite commentateur politique à la télévision ce qui a forgé sa popularité. Il a été élu président de la république au premier tour avec 52 % des suffrages face à plusieurs candidats de gauche.


Le Président

Il est élu au suffrage universel direct pour 5 ans.

Ses prérogatives sont limitées à un rôle représentatif et un droit de veto (suspensif) des décision de l’Assemblée. Celle-ci peut confirmer son vote. Chaque acte du président doit être contresigné par un ministre. C’est le cas notamment de la promulgation des Décrets-Lois de l'Assemblée de la République, avant leur publication sous forme de Loi dans le Diário da República (le journal officiel). En cas de cohabitation (fréquente au Portugal), il peut néanmoins exercer un véritable contre-pouvoir moral.


« Le veto consiste dans le refus de promulgation, par le Président de la République, des décrets de l'Assemblée de la République ou des décrets du Gouvernement.

Le veto peut être motivé par des raisons politiques — veto politique — ou peut avoir pour base la décision du Tribunal Constitutionnel se prononçant sur l'inconstitutionnalité du décret ou de certaines de ses normes — veto par inconstitutionnalité.

En cas de veto, le décret est renvoyé à l'Assemblée de la République par le Président de la République qui demandera un nouvel examen du texte par un message motivé. Si l'Assemblée de la République confirme le vote à la majorité absolue des Députés effectivement en fonctions ou à la majorité des deux tiers des Députés (la Constitution prévoit plusieurs situations) le Président devra promulguer le Décret. » (extrait du glossaire de l’Assemblée)

Le Président de l'Assemblée de la République remplace, par intérim, le Président de la République en cas d'absence ou d'empêchement temporaire de celui-ci, ainsi que durant la vacance de la charge et jusqu'à l'investiture du nouveau Président élu.

Les « présidence ouverte » (presidência abert), inaugurées par Mário Soares, cette pratique permet au chef de l'État de quitter son palais présidentiel et de s'installer en province ou dans une région autonome pendant une à deux semaines. Ces séjours peut protocolaire lui permettent d'aller à la rencontre des Portugais. Ces initiatives ont permis à Soares de jouer le rôle d'un véritable contre-pouvoir d'influence pendant les périodes de cohabitation (1991-1995).



Les anciens présidents

Seconde république

Anibal Cavaco Silva (2006-2016) - conservateur

Jorge Sampaio (1996-2006) - socialiste

Mário Soarès (1986-1996) - socialiste

António Eanes (1976-1986) - conservateur

Francisco da Costa Gomes (1974-1976)

António de Spínola (1974)


La Junta de Salvação Nacional

António de Spínola (1974)


L’État nouveau

Américo Tomás (1958-1974)

Francisco Lopes (1951-1958)

António Carmona (1928-1951)


La Junte militaire

Manuel Gomes da Costa (1926)

José Mendes Cabeçadas Júnior (1926)


La Première république

Bernardino Luís Machado Guimarães (1925-1926)

Manuel Teixeira Gomes (1923-1925)

António José de Almeida (1919-1923)

João do Canto e Castro Silva Antunes (1918-1919)

Sidónio Bernardino Cardoso da Silva Pais (1918)

Bernardino Luis Machado Guimarães (1915-1917)

Joaquim Teófilo Fernandes Braga (1915)

Manuel de Arriaga Brum da Silveira (1911-1915)


Gouvernement Provisoire

Joaquim Teófilo Fernandes Braga (1910-1911)


Biographie des anciens présidents


Anibal Cavaco Silva (conservateur). Candidat soutenu par le Parti social-démocrate (PSD), il a été élu président du Portugal en janvier 2006, puis réélu en janvier 2011 aveec près de 53 % des voix dès le 1er tour. Il a cohabité avec des gouvernements socialistes. Anibal Cavaco Silva, né en 1940, était un professeur d'économie (université de Lisbonne) de tendance libérale. Il a été Premier ministre du Portugal de 1985 à 1995. Marié et père de deux enfants, très attaché aux valeurs familiales, il aime à rappeler ses débuts modestes de fils de garagiste d'une petite bourgade du sud du Portugal, qui ne doit sa situation qu'à ses efforts et sa persévérance.

Jorge Fernando Branco de Sampaio est né à Lisbonne en 1939, il est le fils d’un médecin. Étudiant en droit, il a participé aux luttes étudiantes contre la dictature de Salazar. Il mène une carrière d’avocat tout en militant à gauche. Pendant la révolution, il joue un rôle essentiel dans le dialogue avec l’aile modérée du MFA (Mouvement des Forces Armées). Il adhère au Parti socialiste en 1978, l’année suivante il est élu député à Lisbonne. Il occupe différentes fonctions, notamment à la Commission européenne des droits de l’homme au Conseil de l’Europe et au sein du PS. En 1989, il élu maire de Lisbonne, réélu en 1993. Mandat qu’il exerce jusqu’à son élection à la présidence de la république. En mars 1996, il a été élu président (avec le soutien du PS), puis réélu au premier tour en janvier 2001 avec 55,7 % des suffrages face à Ferreira do Amaral (PSP) (34,5 %).

Mário Soarès voir sa fiche

Marcelo Rebelo de Sousa (conservateur)

Le site de la présidence (port.) : la biographie du président, son activité politique, une visite virtuelle du Palais de Belém (siège de la présidence) et le trombinoscope des anciens présidents.

Le palais de Belèm, demeure du président de la République situé à Lisbonne dans le quartier du même nom.

Les prédécesseurs

Anibal Cavaco Silva (conservateur), président de 2006 à 2016 (deux mandats)

Bibliographie : António Costa Pinto Os presidentes da República portuguesa, Lisbonne, Círculo de leitores, 2001 (ouvrage en portugais)

Jorge Sampaio (socialiste), président de 1996 à 2006

Mário Soarès (socialiste), président de 1986 à 1976. Ancien avocat, il a été le premier président civil depuis 1926

Le général António Eanes, président de 1976 à 1986

Le maréchal Francisco da Costa Gomes, président de 1974 à 1976

Le général António de Spínola, président en 1974 (du 15 mai au 30 septembre)

 
© BiblioMonde.com