BiblioMonde

  République Tchèque
Les langues


-Visiter le pays
-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les frontières
-La population
-Les langues
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Le drapeau
-Les symboles de l'État

Langue officielle : le tchèque

Autres langues : le slovaque le polonais, l’allemand, le romani...  
 
La République tchèque est un pays très homogène du point de vue linguistique. Quasiment tout le monde parle tchèque, c’est la langue maternelle de 96 % des habitants du pays. On peut néanmoins noter des différences de dialecte d’une région à l’autre et un fossé important (beaucoup que dans d’autres pays) entre la langue écrite et la langue parlée.

Cette homogénéité remarquable en Europe centrale est relativement récente. Avant 1945, vivaient en Bohème plus de 3 millions d’Allemands qui, pour avoir, dans leur majorité, appuyé la politique de Hitler à l’égard du pays, en ont été presque tous chassés juste après la défaite allemande.
 
Les rares minorités sont :

- les Slovaques, qui pour beaucoup ont adopté la langue tchèque.

- les 60 000 Silésiens qui parlent polonais

- les 50 000 Allemands des Sudètes (les rares qui ont été autorisés à rester après 1945)

- quelque 30 000 Roms...
 
À ces minorités autochtones s’ajoutent les immigrés récents parlant principalement des langues balkaniques.
 
À propos du nom du pays :
 
Ceská republika (République tchèque) ou âesko  (la Tchéquie), les Tchèques eux même n’ont pas vraiment tranché. Le premier est le nom officiel, le second est un nom courant, à le pas confondre avec Cechy (la Bohème) qui avec la Morava (Moravie) forme la âesko  (la Tchéquie). De 1918 à 1992, le tout était intégré dans la Ceskoslovensko (Tchécoslovaquie) qui comprenait aussi la Slovenko (Slovaquie). Pour simplifier certains dissent simplement Republika pour désigner leur pays, car le mot Tchéquie revêt une connotation négative en raison sans doute de son emploi par Adolf Hitler, qui parlait de faire disparaître la Tchéquie (Bohême) de la carte d’Europe.

© BiblioLangues
 



 

 
© BiblioMonde.com