BiblioMonde

  République Tchèque
Le nom du pays


-Visiter le pays
-S'informer sur le pays

-Le nom du pays
-Le territoire
-Les frontières
-La population
-Les langues
-Religions
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Le drapeau
-Les symboles de l'État

Česká republika (République tchèque) ou Česko (la Tchéquie), les Tchèques eux même n’ont pas vraiment tranché. Le premier est le nom officiel, le second est un nom courant, à le pas confondre avec Čechy (la Bohème) qui avec la Morava (Moravie) forme la Česko (la Tchéquie). De 1918 à 1992, le tout était intégré dans la Československo (Tchécoslovaquie) qui comprenait aussi la Slovenko (Slovaquie). Pour simplifier certains dissent simplement Republika pour désigner leur pays, car le mot Tchéquie revêt une connotation négative en raison sans doute de son emploi par Adolf Hitler, qui ambitionait de la faire disparaître de la carte d’Europe.

Au XVe siècle, le roi de Bohême avait donné des lettres de recommandation à un groupe de Tsiganes se dirigeant vers l'Ouest. Arrivés dans le royaume de France, ils ont été perçu comme des sujets du roi de Bohême, donc des « Bohémiens » et le terme a été étendus ensuite à tous les Tsiganes d'Europe orientale arrivant en France. Au XIXe siècle, « Tchèque » a remplacé « Bohémiens » pour désigner les habitants de la Bohême et le mot « bohème » (avec un accent grave) est entré dans la langue française pour qualifier la vie marginale de certains artistes. Aujourd'hui la bohème chantée par Charles Aznavour est assurément de l'histoire ancienne, comme le dit la chanson. Le terme est accolé à celui de bourgeois, le « bourgeois-bohème » ou « bobo » selon l'expression d'un journaliste new-yorkais pour désigner la « new upper class » de son pays. Une couche de la population qui récuse une partie des valeurs dites « bourgeoise », qui a fait basculer les centres villes vers la gauche, mais qui du fait de son niveau de vie est parfaitement intégré à la société moderne.

Quant aux Tsiganes, il convient aujourd'hui de les appeler les Rroms s'ils viennent d'Europe de l'Est, Manouches en Europe occidentale ou Gitans, en Andalousie.


2016 : le pays modifie son nom.

Les termes Czechia en anglais, Tchéquie en français et Tschechien en allemand ont été choisis pour traduire l’expression tchèque Česko.

Le pays conservera toutefois son nom complet de République tchèque : Tchéquie deviendra le nom géographique officiel, comme France est le nom de la formelle République française.

Čech est le nom d’un chef mythique qui serait arrivé en Bohême au VIe siècle lors des invasions barbares. Les Tchèques sont, littéralement, le « peuple de Čech ».

Les partisans d’une plus importante autonomie régionale martèlent leur opposition au nouveau nom et considèrent que le mot Česko ignore les territoires de Moravie et de Silésie. Les Moraves plaident pour l’appellationČzechomoravia.

Souvent accusé de néologisme, le nom de « Tchéquie » est pourtant grammaticalement correct et l’origine de son utilisation remonte en 1602 en latin et en 1841 en anglais. (source : Charles Delouche, Libération)

 
© BiblioMonde.com