BiblioMonde

  Turquie
Villes et régions


-Istanbul
-Arménie
-Izmir - Smyrne

-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays
-S'informer sur le pays
-Apprendre la langue
-Aider le pays

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-Les litiges territoriaux
-Données démographiques
-Les différentes communautés
-La question des minorités
-L'immigration
-Les langues
-L'État et la religion
-Les minorités religeuses
-Villes et régions
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le chef du gouvernement
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-Le statut des femmes
-L'armée
-Le drapeau
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-La politique européenne
-La diaspora
-Les médias
-La liberté de presse
-Données culturelles
-Les régions touristiques
-La francophonie locale
-Données écologiques

La République turque (Türkiye Cumhuriyeti) est un État unitaire et très centralisé. L’article 3 de la constitution turque proclame le caractère « indivisible » de l'État turc.

Cette centralisation, héritage de l’empire Ottoman et de l'influence française (jacobinisme) et du régime d’Ataturk, est contestée par les Kurdes qui vivent dans le sud-est de l’Anatolie et réclament un statut d’autonomie pour le Kurdistan. Toutes revendications d’indépendance de la portion turque du Kurdistan ont aujourd’hui disparu.

La capitale : Ankara (3 millions d’hab.) depuis 1923. L’assemblée de la république y siège depuis avril 1920. Ankara (appelée Angora par les Occidentaux jusqu’aux années 1930) a remplacé Istanbul (Istamboul en français), jugée trop cosmopolite par le nouveau régime désireux de créer un État s’appuyant sur l’identité turque. Istanbul (12 millions d’hab.) reste la capitale économique de la Turquie.

La Turquie n’a pas de pouvoirs régionaux, le pays est simplement divisé en 80 provinces (l’équivalent de départements) dirigées chacune par un gouverneur nommé en Conseil des ministres.

Liste des provinces : Adana, Adiyaman, Afyon, Agri, Aksaray, Amasya, Ankara, Antalya, Ardahan, Artvin, Aydin, Balikesir, Bartin, Batman, Bayburt, Bilecik, Bingol, Bitlis, Bolu, Burdur, Bursa, Çanakkale, Cankiri, Corum, Denizli, Diyarbakir, Edirne, Elazig, Erzincan, Erzurum, Eskisehir, Gazi Antep, Giresun, Gumushane, Hakkari, Hatay, Icel, Igdir, Isparta, Istanbul, Izmir, Kahraman Maras, Karabuk, Karaman, Kars, Kastamonu, Kayseri, Kilis, Kirikkale, Kirklareli, Kirsehir, Kocaeli, Konya, Kutahya, Malatya, Manisa, Mardin, Mugla, Mus, Nevsehir, Nigde, Ordu, Osmaniye, Rize, Sakarya, Samsun, Sanli Urfa, Siirt, Sinop, Sirnak, Sivas, Tekirdag, Tokat, Trabzon, Tunceli, Usak, Van, Yalova, Yozgat, Zonguldak.

La Turquie est découpée en grandes régions, mais celle-ci n’ont aucune réalité politique :

- Thrace.

- Côtes des mers de Marmara et d’Égée.

- Anatolie occidentale.

- Côte de la mer Noire.

- Anatolie centrale.

- Côte de la Méditerranée.

- Anatolie du Sud-Est.

- Anatolie orientale.

Les municipalités sont dirigées par un conseil municipal et un maire (élu au suffrage universel direct) pour 5 ans. Les élections municipales n’ont qu’un tour et la liste arrivée en tête (parfois avec quelque 20 % des suffrages) emporte la municipalité. Ce mode scrutin explique par exemple le raz-de-marée islamiste des municipales de 1994.

Victoire de l'AKP dans la plupart des grandes villes aux élections municipales de mars 2014.

Melih Gökçek, le maire très populiste et controversé d’Ankara depuis 1994, membre de l’AKP, a annoncé avoir remporté un cinquième mandat avec 44,79 % des suffrages, contre 43,77 % à M. Yavas. Ce que conteste l'opposition qui dénonce des fraudes.

À Istanbul, le maire sortant, Kadir Topbas (AKP), a été réélu en mars 2014 avec 48 % des suffrages contre 40,1 % à M. Sarigül.

À Adana, la victoire, serrée, du Parti de l’action nationaliste (MHP), est contestée par l'AKP.

L’AKP de M. Erdogan a remporté une large victoire aux élections municipales de mars 2014 en totalisant 45 % des suffrages dans l’ensemble du pays


Les prochaines élections municipales auront lieu en mars 2019.

Ankara

Une avenue du centre moderne.

Istanbul

La mosquée Bleue

Notre dossier sur Istanbul

La carte des départements (provinces).

Les huit grandes régions

Kirkpinar, ville de Turquie européenne.

 
© BiblioMonde.com