BiblioMonde

Bijoux du Maroc, du Haut Atlas à la Méditerranée

par André Goldenberg, Marie-Rose Rabaté

( Livre )
Édisud
1999, 19 euros

ISBN : 2744900818

Après le premier volume consacré aux bijoux berbères, ce volume étudie l’orfèvrerie des villes, marquée par la suprématie de l’or, qui a engendré de longue date une orfèvrerie aussi originale que somptueuse. Magnifiquement illustré, le livre entraîne tous les amoureux du Maroc à la découverte des bijoux, des femmes qui les portent, des métiers qui s’y rattachent.

«  La nécessité d’orner son corps semble dès lors s’être accompagnée de la volonté de se protéger en essayant d’assimiler la vertu dominante de l’objet choisi : la résistance de la pierre, la brillance et l’éclat de la coquille, le pouvoir incisif de la dent ou de l’arête… Aujourd’hui encore, le souci prophylactique, plus ou moins conscient, demeure sous-jacent à l’usage du bijou.

Progressivement, la mise en œuvre de matériaux nouveaux s’accompagna de recherches artistiques et techniques qui jalonnent pour nous les étapes des différentes cultures, aux différentes époques. Pour exister, aux yeux d’autrui comme aux siens propres, se protéger des influences de l’invisible, la parure est apparue comme une panacée; parmi les diverses solutions trouvées à travers l’espace à ce besoin universel, aucune ne saurait être plus exemplaire que celles que nous présente le beau travail de Jacques et Marie-Rose Rabaté consacré aux Bijoux du Maroc.  » (extrait d'un article d'Azzouz Tnifass, le Temps du Maroc).

Avec près de 1000 illustrations, les deux volumes de Bijoux du Maroc proposent un panorama aussi vaste que précis d'une orfèvrerie souvent peu connue, dont les multiples particularités ne peuvent qu'éveiller la curiosité. Car l'orfèvrerie du Maroc ne se réduit pas aux seuls bijoux berbères, présents dans l'ensemble du pays, et que le volume I (1996) étudie en détail au sud du Haut Atlas. On les retrouve entre Haut Atlas et Méditerranée, mais ils s'y juxtaposent aux bijoux citadins, fondamentalement distincts et très injustement méconnus. Le volume II présente les aspects historiques et techniques de cette orfèvrerie traditionnelle, en décrit la genèse et les développements et apporte un éclairage tout à fait inattendu sur la valeur symbolique des parures. Les collectionneurs, quant à eux, se réjouiront de disposer, avec l'étude des poinçons et estampilles, d'un précieux instrument d'identification. La très riche iconographie des bijoux somptueux d'autrefois témoigne de l'inventivité et du savoir-faire des artisans juifs qui, jusqu'au milieu de ce siècle, eurent le quasi-monopole de leur réalisation. Bon nombre de ces purs chefs-d'oeuvre sont dévoilés pour la première fois par leurs propriétaires. Ouvrage d'art et de référence, Bijoux du Maroc propose donc une passionnante découverte culturelle, source d'une émotion esthétique toujours renouvelée.

Dans BiblioMonde

Bijoux du Maroc, du Haut Atlas à la vallée du Draa

Bijoux du Maroc. La beauté des diables

Bijoux en or du Maroc

Parures en or du Maroc, trésors des cités impériales

Notre dossier sur le Maroc

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com