BiblioMonde

Byzantins, Ottomans, Roumains

par Andrei Pippidi

( Livre )
Honoré Champion
Collection Bibliothèque d’histoire moderne et contemporaine
2006, 377 p., 80 euros

ISBN : 978-2745312938

Le sud-est européen entre l'héritage impérial et les influences occidentales

Avant que la réaction nationale fasse des Balkans, tels que les temps modernes les ont connus, une terre dévastée par des guerres fratricides, l'Europe du Sud-Est existait seulement comme une région des Empires byzantin et ottoman. On a attribué à cet héritage la situation souvent mise au jour où l'Église et l'État ont partie liée et où les institutions fragiles ne peuvent s'affranchir du système de la clientèle. Mais cette image est démentie par les progrès d'une recherche qui tâche d'expliquer comment et quand les différences par rapport à l'Occident en sont arrivées à dominer les esprits. Contrairement au chemin habituel qui conduit de la réalité à l'idée qu'on s'en fait, pour le Sud-Est de l'Europe, longtemps réduit à un rôle passif, les lignes suivies par le développement de l'État ont été retracées par la politique occidentale dont l'exemple a toujours agi ici, tandis que le comportement des collectivités obéit aux exigences inexorables de l'État. De sorte que les circonstances particulières de l'histoire des pays roumains, pour autant qu'on puisse les dégager de la texture des événements, sont le plus souvent la réplique d'un scénario qui a été d'abord appliqué en Occident et dont les autres pays sud-est européens offrent des variantes. Afin de mieux reconnaître la solidarité des Roumains avec cette région, ce livre éclaire les exemples que leur histoire, depuis le Moyen Âge jusqu'à la fin du siècle des Lumières, présente de diverses influences qui ont marqué politique, culture, religion et sensibilité.

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur la Roumanie

 
© BiblioMonde.com