BiblioMonde

Catch a Fire : la vie de Bob Marley

par Timothy White

( Livre )
L'Arche
Langue d'origine : anglais (États-Unis)
Traduit par François Morice et Laurence Lenglet
2014, 596 p.

ISBN : 979-1092267037

Une biographie musicale dont c'est la 9e édition de ce titre paru en 1983 dans son édition originale

Né d'un amour et d'une grande sensibilité pour la musique de Bob Marley, Catch A Fire fait également le récit de ses origines sociales et du mouvement Rasta en Jamaïque. Bob Marley était le héros de Timothy White, ce journaliste un peu bizarre, propre sur lui, qui avait suivi sa trace tout au long des années 1970. Par sa sincérité, son enthousiasme, son engagement, il a su parfaitement s'intégrer dans l'univers de Bob Marley.

« Catch a Fire : la vie de Bob Marley, la biographie que Timothy White lui a consacré, demeure l’ouvrage de référence sur sa vie, sur son environnement – la Jamaïque –, mais aussi un éclairage précieux sur son patois et son rastafarisme, si difficiles à appréhender par les Occidentaux. Il est publié pour la première fois en français, enrichi d’une discographie complète. (...)
Cette œuvre littéraire, qui laisse le lecteur se forger sa propre opinion, a été traduite en dix langues depuis sa première publication, en 1983. Elle a été mise à jour quatre fois par son auteur afin de raconter la bataille de l’héritage après sa mort, ou « pour ajouter des documents de la CIA qui confirment que l’agence américaine avait effectivement constitué des dossiers sur la scène reggae jamaïcaine, le mouvement rastafarien et les activités de Bob Marley ». L’auteur y a aussi retranscrit le patois de Marley au plus près de son « rythme, comparable à celui d’une balle de caoutchouc rebondissant dans un escalier avant d’atterrir doucement dans les bras d’un enfant », écrit-il. Quand on l’entend sur la cassette de l’entretien raconter ses déambulations dans les rues de Kingston pour voir les concerts de Dinah Washington, Brook Benton, Sammy Davis, Frank Sinatra ou Fats Domino, on a l’impression d’écouter Kinky Reggae. » (extrait d'un article de Stéphanie Binet, Le Monde, 22 novembre 2014)

Catch a Fire est le premier album enregistré par les Wailers (Bob Marley, Peter Tosh, Bunny Livingston, Aston et Carlton Barrett), c'est le premier véritable album du groupe (non une compilation), enregistré à Kingston en octobre 1972

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur la Jamaïque

Notre dossier sur Bob Marley et les Rastas

 
© BiblioMonde.com