BiblioMonde

Ces Juifs dont l'Amérique ne voulait pas, 1945-1950

par Françoise S. Ouzan

( Livre )
Complexe
Collection Histoire
1999, 185 p., 18.3 euros

Série : Questions au XXe siècle - ISBN : 2870275994

Été 1945. Malgré la Libération, les hommes, femmes et enfants que l'armée alliée nomme « displaced persons » (DP), demeurent parqués dans les camps de concentration. Principalement originaires d'Europe orientale, ce million de sans-abri déplacés par le Troisième Reich s'opposent à leur rapatriement. Les vingt pour cent de survivants juifs abhorrent pour la plupart l'idée d'un retour dans les pays où leur famille a été exterminée, ou redoutent la domination communiste, comme la majorité des autres réfugiés.

Les inquiétudes liées à la Guerre froide incitent les membres du Congrès à limiter rigoureusement l'immigration des « personnes déplacées », perçues comme potentiellement subversives, et les Etats-Unis ferment alors leurs portes aux rescapés du génocide. L'amalgame DP = Juif = communiste est ainsi utilisé par les adversaires de l'immigration. Double ironie de l'histoire : non seulement les anciens collaborateurs nazis, qu'ils soient baltes, ukraniens ou « allemands ethniques », ont côtoyé leurs victimes dans les camps de DP, mais l'Amérique, par loi de 1948, donne la préférence aux bourreaux et non à leurs victimes.

Préface d'André Kaspi

Dans BiblioMonde

Histoire des Américains juifs

New York 1940-1950 : Terre promise et corne d'abondance : l'emblème du « rêve américain »

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com