BiblioMonde

Chêne de Rhodes : Saga d'une grande famille sépharade (Le)

par

( Livre )
Paris-Méditerranée
1998, 290 p., 20.58 euros

ISBN : 2842720423

Vittorio Alhadeff est né en 1904 dans la ville historique de Rhodes, alors sous domination ottomane. Il raconte l'histoire de sa famille qui appartenait à l'importante communauté juive sépharade installée dans l'île depuis que les juifs avaient été chassés d'Espagne par les Rois Catholiques. Son livre constitue d'abord un témoignage unique sur la vie à Rhodes à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, et sur les traditions conservées par les sépharades de l'île, qui continuaient de parler le judéo-espagnol. En 1924, la famille Alhadeff s'installe en Italie et Vittorio devient un avocat de renom, professeur de droit à l'université Bocconi de Milan. Ses activités l'amènent à rencontrer Mussolini et aussi de nombreuses personnalités antifascistes : Toscanini, Benedetto Croce, Enrico de Nicola, qui sera le premier président de la République italienne. Le nazisme contraint la famille à quitter l'Europe pour l'Argentine. À Buenos Aires, Vittorio Alhadeff devient un homme d'affaires important...-

« Vittorio Alhadeff, un des héritiers de la banque du même nom, nous livre, dans le Chêne de Rhodes, La Saga d'une grande famille sépharade, ses récits, ses mémoires. Comme le dit notre ami Jean Carasso à qui on doit la préface : " ce qui frappe c'est l'étendue " En effet. L'étendue géographique d'abord : Rhodes, L'Italie, l'Argentine ? L'étendue historique ensuite : Vittorio à 94 ans (ad mea ve esrin) et c'est presque un siècle qu'il déroule sous nos yeux. L'étendue intellectuelle enfin. L'auteur, banquier, homme d'affaires, est un fin lettré et on le sent à chaque page, à chaque ligne.

Devoir de mémoire car nos amis originaires de l'île de Rhodes se souviennent à émotion de leur jeunesse que Vittorio nous rappelle. Beaucoup d'entre eux ont travaillé pour cette banque et ceci éveillera encore d'autres souvenirs. Un regret cependant, Vittorio, à plusieurs décennies de distance, ne semble pas avoir oublié quelques incidents avec des parents. Il ne le cache pas et en profite pour régler quelques anciens comptes. Cela aussi c'est la vie... » (Moïse Rahmani, extrait du site sepharad.org, 1998)

Dans BiblioMonde

Rhodes, un pan de notre mémoire

D'autres livres sur les juifs de Grèce

Notre dossier sur la Grèce

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com