BiblioMonde

Le chevalier d'El Dorado

par Germán Arciniegas

( Livre )
Espaces 34
Langue d'origine : espagnol (Colombie)
Traduit par Georges Lomné
1995, 282 p., 18.3 euros

ISBN : 978-2907293211

« L’auteur propose une filiation entre Don Quichotte et Don Gonzalo Jiménez de Quesada, conquistador à la poursuite du mythe d’Eldorado, cette contrée fabuleuse et imaginaire s’identifiant à l’or, laquelle donnera lieu à plusieurs quêtes, toutes infructueuses [...] Le présent ouvrage reste comme un chef-d’œuvre de la biographie romancée, de la biographie littéraire dont l’avant-guerre connut l’âge d’or. » (Bulletin critique du livre français, juin-juillet 1996)

« La publication eut lieu alors même que les États-Unis entraient en guerre en décembre 1941. L’image d’un Conquistador, à la poursuite d’un mythe, ne pouvait que fasciner l’écrivain autrichien, gentilhomme du Royaume des Lettres, contraint lui-même à l’errance en terre américaine. [...]
Georges Lomné, nous rappelle que l’auteur de cet ouvrage, « Germán Arciniegas, vient d’être couronné le mois dernier à Mexico par le prix Alfonso Reyes dont les sud-américains aiment à dire qu’il s’agit de "leur prix Nobel" ».
[Le Journal de l’université Marne-la-Vallée, 9 octobre 1995]

Présenté et traduit de l’espagnol (Colombie) par Georges Lomné, suivi d’une correspondance inédite entre l’auteur et Stefan Zweig.

Les premiers livres de Germán Arciniegas lui valurent l’estime et l’amitié de Stefan Zweig, comme en témoignent les lettres inédites figurant en annexe. En faisant en sorte que Le chevalier d’El Dorado soit traduit par Viking Press, son éditeur américain, Stefan Zweig conféra à Germán Arciniegas une envergure internationale. D’autres traductions en américain suivirent, mais aussi en allemand, en italien, en roumain, en hongrois...

 
© BiblioMonde.com