BiblioMonde

Chili, l'Église catholique 1958-1976 complicité ou résistance ?

par

( Livre )
Harmattan (L')
2004, 275 p., 20.6 euros

Auteur : Charles Condamines - ISBN : 2858020183

«  Si la bourgeoisie catholique a clairement souhaité et favorisé le coup d'état chilien de 1973, l'attitude de l'Église catholique a fait preuve d'une grande complexité au cours de la période 1970-1976. L'auteur, témoin privilégié du drame chilien, retrace avec beaucoup d'objectivité les diverses tendances au sein de l'Église pendant les années Allende (1970-1973) et Pinochet (1973-1976). C'est d'abord l'existence, minoritaire, d'une gauche chrétienne solidaire des espoirs de l'arrivée démocratique d'Allende au pouvoir puis, ensuite, sa mise au silence par l'imposition du régime fasciste de Pinochet. La dictature a alors permis à la composante fascisante de l'Église de s'exprimer pleinement tandis qu'un courant ambigu symbolisé par le Cardinal Silva de Santiago mêlait paradoxalement timides critiques et légitimation du pouvoir militaire. Alors que les quelques éléments progressistes de l'Église disparaissaient rapidement (fin de la théologie de la libération au Chili), la popularité de l'Église catholique connaissait un véritable accroissement grâce aux facilités accordées par Pinochet, cherchant là une justification à sa mission de reconquête du Chili chrétien. » (Jocelyn Bézecourt, extrait de Atheisme.org)

Le sous-continent latino-américain est devenu un immense champ de manœuvres militaires et le catholicisme est la principale référence théorique des nouveaux croisés en uniforme kaki. De ce point de vue, le Chili de Frei, Allende et Pinochet est particulièrement exemplaire. Aujourd'hui, il n'y a guère que les évêques qui puissent encore faire entendre leur voix dans le fracas des armes. Le cardinal Silva Henriquez a même accumulé un capital de popularité incomparablement plus grand que celui de n'importe quel autre dirigeant politique. Sera-t-il un Makarios catholique ? se demandent déjà certains observateurs. D'autres en sont restés aux images le montrant aux côtés des généraux chrétiens; d'autres encore se souviennent surtout du temps où il donnait de fraternelles accolades à Salvador Allende. Qu'en est-il exactement ? Opportunisme ? Lâcheté ? Comment a évolué le rapport de forces au sein du clergé et du peuple chrétien ? Comment peut-on continuer à se proclamer également catholique en professant des théologies aussi diverses que celles de la libération, du massacre ou de l'oppression ? Comment l'église peut-elle continuer à légitimer la tyrannie qui la persécute ? Est-elle complice ou résistante ? En Amérique latine, la lutte pour la justice et la liberté passe par un traitement aussi correct que possible de la « Question Catholique ». Par certains côtés, il se pourrait bien que l'Europe du Sud, et même la France, soient aussi un peu le Chili. N'est-ce pas là-bas que Mgr Lefebvre va chercher ses exemples ?

Dans BiblioMonde

Des chrétiens face à la dictature : Le témoignage d'un prêtre français confronté à la dictature du général Pinochet. Sous-titre : Chili 1970-1988.

Chili 1967-1973 : Le témoignage d'un prêtre-ouvier français travaillant dans les chantiers naval de Valparaiso


Chili, les religions

Notre dossier sur le Chili (BiblioMonde)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com