BiblioMonde

Comment peut-on être français ?

par Roger Establet (direction de l'ouvrage)

( Livre )
Fayard
1997, 240 p., 18.6 euros

Préface : Robert Mantran - ISBN : 2213599629

90 ouvriers turcs racontent : l'image de la France chez d'anciens immigrés turcs revenus au pays et qui n'avaient jamais cherché à s'intégrer en France.

Les entretiens supervisés par Robert Escablet ont été conduit par deux sociologues turcs, Serife Genis et Emin Adas, puis traduits par Christine et Enver Özcan.

« Ils parlent de la dureté des conditions de travail, de la rareté des amitiés avec les Français, du temps gris, du mal du pays, mais aussi de l'importance de la protection sociale, de la qualité du système de santé, ou encore de l'école, dont l'efficacité reconnue est jugée menaçante pour l'identité de leurs enfants. Leur point de vue ne relève pas des analyses habituelles de l'immigration en termes d'intégration ou de repli communautaire. Il ne peut se comprendre qu'en référence au retour en Turquie, où certains souhaiteraient voir se développer les aspects les plus positifs de l'exemple français » (extrait d'un article de Nicole Lapierre, Le Monde, 14 Août 1998)

« L'expérience sur laquelle reviennent les interviewés est ancienne. La plupart sont arrivés en France avant 1974, l'année de l'arrêt de l'immigration légale, ou peu après comme "touristes" (clandestins) mais régularisés par la suite. Certains sont restés une vingtaine d'années, d'autres trois ou quatre ans, la majorité, une durée intermédiaire. Paysans sans terre, épiciers sans clients, ouvriers sans emploi, ils sont partis du monde traditionaliste de la campagne turque en conservant un très fort sentiment identitaire et patriotique. Leur émigration a été doublement économique : comme débouché pour une main-d'œuvre qui ne trouvait pas de travail chez elle, mais aussi, au sens littéral, comme le seul moyen de réaliser des économies destinées à être utilisées après le retour au pays. Motivée par l'épargne, elle n'est pas de peuplement. À terme, cette émigration ne vise jamais l'intégration. Au contraire : le plus petit signe dans ce sens, chez les enfants essentiellement, ne fait qu'anticiper la date du départ. L'éloignement, le climat, la dureté des conditions de travail, la langue, ces difficultés sont aggravées dans la société de consommation française par cette stratégie d'épargne. Tout y est soumis, et d'abord la socialité. C'est d'ailleurs la vraie différence, dans le propos des anciens immigrés, entre un Turc et un Français. Ce dernier est libre, il a la vie garantie, il peut dépenser ce qu'il gagne au jour le jour. Le Turc, non. » (Extrait d'un article de Bleu-blanc-turc, l'article complet).

« Ce livre présente les résultats d'une enquête sur la France et les Français, menée récemment par Roger Estabelet et deux sociologues turcs, S. Genis et E. Adas : 90 ouvriers turcs de retour au pays parlent de la France où ils ont vécu et travaillé. Les Turcs, à la différence des immigrés maghrébins ou africains, ne viennent pas en France dans l'intention de s'y intégrer, leur objectif est au contraire de revenir le plus vite possible au pays. Aussi, le regard qu'ils posent sur le pays d'accueil et ses habitants s'apparente-t-il à celui que l'ethnographe porte sur l'Autre de la société dont il n'attend rien, sinon la révélation de ce qu'elle est. En choisissant de donner largement la parole à ces anonymes - une parole riche et spontanée - Roger Establet livre ici un travail passionnant et plein d'enseignements pour tous ceux que la question de l'immigration préoccupe. Car si le bilan n'est pas toujours à notre avantage, le jugement que ces travailleurs portent sur la façon dont nous nous conduisons vis-à-vis d'eux est dénué de ressentiment, et ces Turcs savent tout aussi bien apprécier la qualité de notre système de Sécurité sociale, de nos hôpitaux publics, de nos écoles, qu'ils sont sensibles à la méfiance dont ils sont l'objet de la part de leurs voisins de palier français. » (présentation de l'éditeur)

Dans BiblioMonde

Turcs en France , album de familles

D’autres ouvrages sur la diaspora turque

L'émigration turque dans notre base de données

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com