BiblioMonde

Le Coran : essai de traduction

par Jacques Berque

( Livre )
Albin Michel
Collection Spiritualité vivantes
2002, 864 p., 15 euros
Première édition : Sindbad - 1991
ISBN : 2226134883

Une nouvelle édition, revue et corrigée à jour, de la traduction du Coran par Jacques Berque

Le texte du Coran est suivi de En relisant le Coran, exégèse de Jacques Berque.

« Le Livre sacré des musulmans est réputé difficile à lire pour un Occidental. Il est vrai que son style prophétique et incantatoire, l’ordonnancement de ses 114 sourates qui ne suit aucune logique thématique ou narrative (elles sont simplement classées de la plus longue à la plus courte), ses multiples allusions à un contexte historique qui nous est mal connu, rendent sa lecture impossible au profane sans une représentation et un appareil critique fouillé. C’est précisément ce travail – monumental – qu’a réalisé en plus de quinze ans le professeur Jacques Berque, s’appuyant sur une pénétration de l’Islam "de l’intérieur", et une érudition sans pareille. » (présentation de l'éditeur)

«  Traduction brillante. Trop brillante ? De belles trouvailles, de l'invention, voire des coquetteries ici et là... peut-être pour biaiser avec les difficultés du texte ? Un grand sens poétique mais d'aucuns le trouvent parfois pesant, comme si Berque ne laissait pas le Coran respirer. » (extrait d'un article de Daniel Bermond, Lire, 2002)

« Jacques Berque s'explique longuement sur les choix techniques qu'il avait pris et sur le parti de traduire le Saint Coran non pas de manière littérale, mais de manière sémantique. Dans cette perspective, certaines images ou métaphores peuvent être utilement rendues par des termes emblématiques dans la langue d'arrivée. Inversement, il faudrait plus de mots pour traduire des notions symboliques qui ne connaissent aucun équivalent direct. Jacques Berque a opté pour une poétisation de la langue de traduction, ici le français, pour rendre plus joliment que d'autres traducteurs des mots comme : "dénégateurs" pour mûnafiquîn, là où l'on acceptait docilement le mot "hypocrites", ce qui visiblement nous éloigne du sens initial. Il importait surtout à Jacques Berque de rendre le beau phrasé arabe du Coran, fluide et assonancé, par des tournures de phrases qui soient bien rythmées et stylisées. Pari tenu. » (Malek Chebel)

La postface, En relisant le Coran, est une introduction au texte. Cette analyse porte tout d'abord sur sa structure (entrelacs, répétitions), puis sur le langage (mettant en lumière la simplicité des mots et la complexité du flux verbal). Suivent une approche thématique (menaces, appel à la raison, débat sur la sécularité et la normativité du texte) et une réflexion sur le rapport du texte à la vérité. Comme toute traduction, celle de Jacques Berque est une interprétation, mais celle-ci est inspirée, accessible aux profanes et saluée par tous les spécialistes.

Dans BiblioMonde

Quel islam ?

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com