BiblioMonde

Datcha (La)

par Andreï Bitov

( Livre )
Albin Michel
Collection Les Grandes Traductions
Langue d'origine : russe
2001, 203 p., 18.3 euros

ISBN : 2226127526

Il s'agit de deux textes (« un roman double », d'après l'auteur), écrits en 1963 et publiés seulement en 1999 à Saint Petersbourg, avec la Postface de l'auteur.

Par temps de vent raconte un épisode de la vie d'un jeune couple qui passe l'été avec le bébé dans une maison de campagne, une datcha. Le narrateur, un écrivain débutant, espère y travailler, écrire. Mais la présence de son fils qui fait ses premiers pas dans le pré bouleverse les plans de l'auteur. Ce sont les émotions, les émerveillements du jeune père qui voit le monde et la nature avec les yeux de son enfant.

En marge est une sorte de journal intime; il est plus explicite sur le climat politique et surtout littéraire de l'époque. Il traduit les réflexions de Bitov sur le mensonge et la vérité dans la création littéraire, sur les songes et la réalité, sur la mort et l'injustice, sur l'impossibilité d'écrire et en même temps de ne pas écrire.

« Dans le premier volet intitulé "Par temps de vent" on voit un écrivain soviétique se retirer à la campagne avec sa femme et son jeune fils dans une datcha prêtée par ses beaux-parents. Cette retraite qui a pour but de lui permettre d'écrire au calme est hantée par les affaires qu'il a laissées en suspens en ville et qui l'incitent régulièrement à y retourner. Tout devient prétexte à ne pas s'asseoir devant la page blanche. Le deuxième volet, "En marge", reprend la même situation mais vue de l'intérieur sous la forme du journal intime de l'auteur. En quittant la ville et les cercles d'écrivains, celui-ci constate qu'il s'est condamné à une sorte de mort sociale et il en profite pour brosser un tableau féroce des milieux littéraires soviétiques officiels des années soixante qu'il compare à une maison de passe. Cette double approche confère à ce livre son charme singulier. Au-delà de son intérêt documentaire, il s'inscrit dans la grande tradition de Tchekhov par sa capacité à traiter de questions essentielles à partir d'un quotidien apparemment anodin.  » (Yves Bellec, pour Amazon)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com